ACCUSÉ D’AVOIR MORCELÉ 214 PARCELLES SUR LE SITE D’ÉPURATION DE MISSABOUGOU ET SANS DÉLIBÉRATION DU CONSEIL COMMUNAL Le maire de la commune VI, Boubacar Keïta, bientôt devant le Pôle Economique et Financier de Bamako

Bafotigui Diallo, député élu de la Commune VI a déposé une lettre de dénonciation auprès du bureau du Procureur de la République près le Tribunal de la Commune III en charge du Pôle Economique et Financier de Bamako.

 

Il y accuse le maire Boubacar Keïta d’avoir morcelé 214 parcelles sur le site d’épuration de Missabougou et sans la délibération du Conseil Communal.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *