Promotion des unités de transformation : D’énormes ambitions pour relancer la technologie agro-alimentaire au Mali

A travers le partenariat qui lie désormais le Centre du secteur privé à Tech-Dev (technologie pour le développement), les unités de transformation de notre pays vont bénéficier d’une technologie de pointe dans l’agro-alimentaire.

Tech-Dev solution logo entreprise

Le centre du  secteur  privé et son partenaire français ” Technologie pour le développement “ (Tech-Dev) ont démarré officiellement les activités du service HUB-IIT. Le lancement de ces activités s’est déroulé mercredi en présence de la présidente de l’association pour la  promotion des entreprises privées (APEP) Mme Gakou Salimata Fofana, du représentant de HUB IIT, M. Hubert, du représentant de l’ambassade de France et d’un parterre d’opérateurs économiques, promoteurs d’unités de transformation.

Le Directeur du centre du secteur privé, Baïdy Diakité  a indiqué qu’après le lancement du dispositif, des experts maliens se sont rendus en France principalement à Avignon pour identifier les problèmes auxquels les entreprises sont confrontées. Cette visite d’études a permis de découvrir une nouvelle expérience que les experts maliens vont adapter à la réalité locale. Toutefois, pour sa réussite, Baïdy Diakité a beaucoup insisté sur une synergie autour de ce projet et invité l’implication de tout un chacun. Le président de Tech-Dev, Hubert s’est félicité de l’étude de terrain effectuée par les experts maliens et exhorté les promoteurs d’unités industrielles à vite s’approprier ce dispositif.

Trois conseillers ingénieurs en technologie agro-alimentaire sont actuellement au service des micros, petites et moyennes entreprises de Bamako pour les accompagner sur le volet technologique de leurs activités (comparaison de technologies et conseils pour le choix de technologies et d’emballages les mieux adaptés, références et explication de normes nationales ou internationales ou autres informations réglementaires, informations technologiques sur des procédés et équipements de production etc). Ces ingénieurs seront appuyés en base arrière par le service d’appui technologique de Tech-Dev en capacité de compléter l’appui en mobilisant des expertises sur les problématiques spécifiques rencontrées par les entreprises au  sein d’un réseau  de plus d’une centaine d’experts africains et français et auprès de fournisseurs de matériels et d’intrants africains, européens, asiatiques et sud -américains.

On nous signale que le  dispositif peut s’adresser à tout type de transformateurs de produits pour l’agro-alimentaire ayant une unité de production  et employant  entre  deux et cinquante personnes dans les filières fruits et légumes, produits laitiers, céréales, produits de cueillette et sésame.

Une équipe de référents composée de trois personnes spécialisées en technologie agro-alimentaire a la lourde responsabilité de vulgariser la formation auprès des entreprises maliennes. Six filières agro-alimentaires seront concernées par cette formation.

Abdoulaye DIARRA

 Source: L’Indépendant
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *