PHASEII de la cite universitaire de Kabala: Elle coûtera plus de 30 milliards FCFA à la Chine

Deux ans après l’inauguration de la première phase de la Cité universitaire de Kabala, le Premier ministre boubou Cissé a procédé à la pose de la  première pierre de la deuxième phase. C’était hier en présence de l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Mali, son Excellence Liying Zhu, des membres du gouvernement et des partenaires de l’école malienne.

 

Fruit de la coopération sino-malienne, la première phase de la  cité universitaire de Kabala a été inaugurée en février 2017 par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.

La réalisation de la première phase a couté plus de  95 milliards FCFA dont plus de la moitié a été prise en charge l’Etat chinois. L’infrastructure déjà opérationnelle comprend une zone administrative pour les bureaux, une zone de résidence qui intègre le dortoir des étudiants, le restaurant, l’infirmerie et une zone pédagogique et d’études.

Dès l’inauguration de la première phase, l’Ambassade de Chine au Mali avait assuré que la Chine est prête à financer la deuxième  phase du projet. Aujourd’hui, c’est promesse presque  tenue. En tout cas, la  pose de la première pierre de cette seconde phase est chose faite. C’est une preuve suffisante de l’engagement de la Chine de réaliser, pour le Mali, ce projet d’envergure.

Cette seconde phase du complexe universitaire de Kabala est financée par un don du gouvernement chinois de 30 milliards FCFA. Elle concerne la construction de 7 nouveaux blocs comprenant une faculté des sciences de la santé ; un institut universitaire des technologies industrielles ; un  institut Confucius ; un centre d’études des langues ; une maison des hôtes une imprimerie universitaire une bibliothèque…

Les travaux de construction de cette phase sont confiés à l’entreprise chinoise Nantong Si Jian Construction  Group CO.LTD pour une durée de 28 mois.

Rappelons que la superficie totale de la cité universitaire de Kabala est 103 hectares. A la fin des travaux elle sera l’une des plus grandes complexes universitaires de la sous régions ouest- africaine.

A noter que la Cité universitaire de Kabala, le 3è Pont de Bamako ou ‘’Pont de l’amitié sino-malienne’’, le Centre International de Conférence de Bamako (CICB), l’hôpital du Mali sont, entre autres, des résultats de la coopération entre le Mali et la République Populaire de Chine. Une coopération vieille de 60 ans et qui devient de plus en plus dynamique.

Zié Traoré

Source : Serment du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *