Paimpol. Une délégation malienne à Visa Santé

L’association Visa santé Mali apporte de l’aide à ce pays d’Afrique de l’ouest divisé, touché par le terrorisme de groupes extrémistes. Des élus maliens ont été reçus à Paimpol.

 Depuis de nombreuses années, l’association Visa Santé Mali œuvre dans les domaines de la santé et de l’éducation au Mali.

A Nara, tout près de la frontière mauritanienne, elle aide au financement de l’hôpital et notamment de matériel de laboratoire et de poches de sang.

Ibrahim Diarra, responsable du laboratoire, est le correspondant de Visa Santé sur place mais la région est aujourd’hui fortement déconseillée aux occidentaux.

La ville a notamment été attaquée en juin 2015 par Ansar Dine, groupe armé salafiste.

Un peu plus au sud, dans la ville de N’gabakoro-Droit, les bénévoles de Visa-Santé aident les écoles et, en 2017 notamment, ont contribué à l’équipement de deux classes comptant entre… 100 et 185 élèves par classe…

Bilan impressionnant

Depuis sa création, le bilan de l’association est impressionnant : réalisation de 30 classes sur 6 villages, 3 700 élèves scolarisés, créations de puits, de coopératives scolaires, campagnes de vaccinations (400 enfants chaque année), construction et équipement de deux maternités, soutien logistique, adduction d’eau etc.

En 2018, l’équipe de la présidente Marie-Lise Morvan va continuer à accompagner les structures réalisées et contribuer à la construction et à l’équipement d’une troisième classe au collège de N’gabakoro-Droit.

Délégation

Pendant quelques jours, Modibo Dembelé, le maire de cette ville de 35 000 habitants et Boubacar Bocoum, adjoint au maire et correspondant de Visa santé, ont visité la région sous la conduite des bénévoles de l’association et des élus de Ploubazlanec.

Ils ont pu joindre l’utile à l’agréable en joignant les visites culturelles et touristiques (Milmarin, Bréhat) à des sorties plus techniques comme le centre de tri Valorys, une exploitation agricole bio, le lycée agricole de Pommerit-Jaudy ou la station d’épuration de Paimpol.

Dans l’avenir immédiat, pour des raisons évidentes de sécurité, il n’y a pas de voyages prévus au Mali pour l’association, mais les bénévoles ont bien l’intention de poursuivre leur action, débutée en 1997, contre vents et marées.

Marie-Lise Morvan rappelle que la déduction fiscale pour les dons à l’association est de 66 %. Le bureau est composé de Marie-Lise Morvan (présidente), Thérèse Le Roy (vice-présidente), Christine Laurent (secrétaire).

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *