Mali : Le Japon offre matériels roulants d’une valeur de 350 millions de F CFA

La cérémonie de remise d’un important lot de matériels roulants et autres accessoires de communication s’est déroulée à l’Institut national de formation judiciaire (INFJ) Me Demba Diallo. Elle était placée sous la présidence du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tiéna Coulibaly, en présence de l’ambassadeur du Japon au Mali, Daisuke Kuroki, du directeur général de Japan Motors Mali SAS Noubani Hussein, du directeur général de l’INFJ Toubaye Koné et du directeur national de l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée, Bréhima Tounkara.

Ce don de matériels roulants et accessoires de communication est  composé de 6 minibus de 30 places, 4 véhicules pick-up simple cabine, 8 véhicules pick-up double cabine, 18 motos avec 36 casques, 30 radios VHF et de pièces de rechange. Sa valeur totale  est estimée à près de 350 millions de F CFA.
Il s’agi de  la remise des équipements sécuritaires de la phase-2 du «Programme de développement économique et social-2017». L’échange de notes de ce programme, a poursuivi le diplomate Japonais, a été signé entre nos deux gouvernements le 16 mars 2017, pour un montant de 500 millions de Yens japonais, soit environ 2,6 milliards de francs CFA. «C’est un programme de don non remboursable pour assister le Mali dans ses efforts de consolidation de la paix et de la stabilité», a déclaré Daisuke Kuroki.
Depuis 2016, avec ce programme, le Japon continue de soutenir le Mali à travers la fourniture de divers équipements sécuritaires, notamment les matériels roulants, a ajouté le diplomate nippon. Il a aussi noté que les matériels roulants, tous de marque japonaise, faciliteront la mobilité des structures bénéficiaires et renforceront largement leurs capacités opérationnelles dans la zone métropolitaine.
Pour sa part, le ministre de la Justice Garde des Sceaux a souligné qu’avec la remise de ce don, le Japon se présente comme un des partenaires privilégiés du ministère de la Justice qui apprécie à sa juste valeur cette marque de solidarité permettant de combler des insuffisances, au plan opérationnel, des différents services, notamment la Direction Nationale de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillées et le Pôle Judiciaire Spécialisé de lutte contre le Terrorisme et la Criminalité Transnationale Organisée.
Aussi,  Tiéna Coulibaly a  remercié  le gouvernement japonais pour cet important appui qui, dit-il, permettra d’améliorer les capacités opérationnelles des services de son département en vue de les rendre plus efficaces et à hauteur des missions qui leur sont assignées.

Mahamane Maïga

Lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *