Mairie du District : Adama Sangaré briefe ses pairs sur les enjeux son mandat à la tête du GSEF

De retour de Marrakech où il a été élu avec son homologue de Séoul, Won-Soon par ses pairs à la tête du Forum Mondial de l’Economie solidaire à l’occasion du Forum mondial de l’économie solidaire, le maire du District, Adama Sangaré a rencontré ses camarades maires pour faire le point sur son séjour marocain.

C’était au cours d’une assemblée générale extraordinaire organisée dans la nouvelle salle de réunion de la mairie, en présence du directeur national de la protection sociale et de l’économie solidaire et la directrice régionale de la même institution.

L’objectif du forum est de promouvoir la collaboration entre les organisations de l’économie solidaire et les gouvernements locaux afin de favoriser la création d’emplois de qualité, la croissance équitable, le progrès de la démocratie participative et développement durable née depuis le 19eme siècle a expliqué Adama Sangaré. Le Mali a participé aux activités de l’organisation pour sa 1ere fois en 2016 à Montréal à l’invitation du maire de cette ville, Denis Coderre.

Un seul point était inscrit à l’ordre du jour de la rencontre. Il s’agit de la communication sur le Forum mondial de l’économie solidaire a souligné le maire du District de Bamako.

En donnant le ton de l’ouverture des travaux, Adama Sangaré a tenu à rappeler le contexte de son election par les acteurs de l’économie solidaire en tant que co-président du Global Social Economy Forum (GSEF) avec son homologue de Séoul, Park Won-Soon au cours du Forum mondial de l’économie solidaire tenu les 20 au 24 novembre dernier à Marrakech.

Le maire du District, a souligné que le choix a été porté sur eux à la faveur du 4ème Forum mondial de l’économie solidaire qui s’est déroulé le 4 octobre 2018 à Bilbao.

Pour le maire Sangaré, l’engagement de Bamako à l’économie solidaire est bien justifié dans la mesure où la capitale regorge de plus 56, 4 de la population urbaine malienne sur lesquels 12,5 de la population active dans l’informel pour 88,5 dans le secteur relevant du domaine de l’économie solidaire.

Au Mali selon, Adama Sangaré, l’économie solidaire et sociale représente 17090 sociétés coopératives avec 741 000 adhérents pour un chiffre d’affaires de 12 milliards de FCFA pour 2000 emplois directs. Il comptait en 2012, 175 mutuelles agréées pour 265545 adhérents et 125 institutions de finances.

Adama Sangaré a également rappelé qu’avec l’accompagnement des partenaires des efforts consentis des auteurs du secteur tel que la Chambre des métiers, le Syndicats des transporteurs pour le renouvellement du parc auto, des groupements d’intérêt économiques.

Pour autant, le maire central de Bamako pense que la véritable mutation de Bamako dans l’ESS, exige un dialogue permanent et régulier avec les acteurs. <<Elle doit s’adapter aux exigences d’une ville moderne et aux règles du vivre ensemble>> a-t-il souligné.

Pour ce faire, Adama Sangaré estime que Bamako doit apprendre des autres villes, notamment leur expérience en matière de gestion de l’ESS.

Comme perspective pour lancer la dynamique a court terme à Bamako, le maire Sangaré a rappelé qu’il sera réalisé une étude de cas sur le potentiel de l’ESS Bamako en vue de les exploiter dans le cadre d’actions conjointes en développement social urbain; l’établissement d’une relation de coopération entre Bamako et Séoul; la tenue d’une rencontre sous-régionale à Bamako pour le partage de l’étude de cas sur Bamako et le lancement des activités du GSEF dans la sous-région, voire l’espace francophone ainsi que la création du réseau malien des élus locaux pour la promotion de l’ESS.

Le maire de Bamako a salué tous les acteurs du secteur, avant d’annoncer que le maire de Séoul, le co-président du GSSE, se rendra à Bamako courant 2019.

Mohamed Naman Keita

Source: Le 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *