LE MALI ET L’UE SIGNENT UNE CONVENTION DE 4,6 MILLIONS D’EUROS : Coup de pouce aux investissements de la diaspora

Le projet Diaspora 2, pour un montant de 4,6 millions d’euros, a été signé le mercredi 30 janvier 2019 au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Il a pour objectif de renforcer la contribution de la diaspora au développement du Mali et de ses régions.

D’un montant de 4 672 897 €, ce projet, financé grâce à une délégation à l’AFD du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne, a pour objectif de renforcer la contribution de la diaspora au développement du Mali et de ses régions.

La première composante du projet vise à cofinancer jusqu’à 70 % et à accompagner les projets d’investissement de la diaspora dans les infrastructures locales. La seconde consiste à soutenir les jeunes entreprises issues de la diaspora et à encourager les transferts de compétences vers les communautés locales.

Le projet Diaspora 2 permettra ainsi le financement de 50 projets de développement économique dans les zones d’origine et l’accompagnement de 100 entreprises ou start-up dans les régions du Mali.

Selon le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Yaya Sangaré, ce projet s’inscrit dans le plan d’actions de la Politique nationale de migrations (Ponam) et sera mis en œuvre par la Cellule technique de co-développement du MMEIA.

L’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Alain Holleville, a expliqué que cette deuxième phase permettra de renforcer les résultats avec un nouvel appel à projets pour des actions cofinancées avec les associations de la diaspora.

Selon le diplomate européen, il permettra également d’augmenter sa portée à travers le partenariat avec les incubateurs existants afin d’améliorer l’accompagnement des porteurs de projets issus de la diaspora malienne.

La signature de la convention a enregistré la présence de Mme Kamissa Camara, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, de l’ambassadeur de la République française au Mali, S. E. M. Joël Meyer, le directeur de l’Agence française de développement à Bamako, François Tirot, l’ambassadeur de l’Union européenne, S. E. M. Alain Holleville.

Hamissa Konaté

30minutes

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *