Intervention du Premier Conseiller au 103ème Conseil Permanent de la Francophonie.

“La délégation Malienne, se joint à celles qui l’ont précédé pour saluer la qualité, mais également apprécier la clarté du rapport que vous venez de présenter, Madame la Secrétaire Générale. Elle vous transmet également les chaleureuses salutations de S.E.M Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, pour les efforts remarquables ainsi que les résultats enregistrés par notre Organisation, grâce à votre engagement personnel. Il réitère son soutien aux actions initiées, sous votre leadership, pour la promotion d’un espace francophone prospère, apaisé, surtout fondé sur des valeurs de solidarité et de partage.

Parlant de valeurs, la délégation malienne voudrait saisir cette tribune pour renouveler les sincères remerciements du gouvernement du Mali à tous ces pays frères et amis, en particulier ceux de notre Organisation commune qui, lors de la Conférence internationale de haut niveau pour le développement du Sahel, tenue à Bruxelles, le 23 février 2018, ont par des actions concrètes, témoigné leur solidarité à la région Sahel, dans la lutte contre le terrorisme en soutenant l’opérationnalisation et la montée en puissance de la Force conjointe du G5 Sahel.
La délégation malienne voudrait également renouveler au nom du gouvernement du Mali, ses félicitations à nos frères du Niger, dont le Président, S.E.M Mahamadou ISSOUFOU assure la présidence du G5 Sahel, depuis février dernier.
S’agissant de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, le gouvernement du Mali se félicite des récentes avancées enregistrées, notamment l’élaboration d’un nouveau chronogramme pour le processus de la démobilisation, du désarmement et de la réintégration (DDR) et celui de la réforme du secteur de la sécurité (RSS). La délivrance des services sociaux de base et le retour de l’administration dans les localités en proie à l’insécurité constituent les priorités du gouvernement du Mali. C’est dans ce cadre que le Premier ministre, Chef du Gouvernement du Mali, Monsieur Soumeylou Boubeye MAIGA s’est rendu dans les régions de Kidal, Tombouctou, Gao et Mopti, en fin février, en vue de prendre en charge les préoccupations de nos compatriotes.
Madame la Secrétaire générale, comme vous le savez, 2018 est une année électorale au Mali. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 29 juillet prochain. Le gouvernement du Mali salue l’Organisation internationale de la Francophonie pour les multiples actions initiées, notamment l’envoi d’une mission d’évaluation au Mali, conduite par Monsieur Dileita Mohamed DILEITA, ancien Premier ministre de Djibouti, du 21 au 24 mars 2018, en prélude à ces élections.
Le Gouvernement du Mali vous exprime toute sa gratitude et réitère sa disponibilité à poursuivre le partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie pour tenir des élections libres, transparentes et apaisées, gages de démocratie.
Je vous remercie !”

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *