Forum d’été de Davos à Tianjin : LA PÊCHE AUX INVESTISSEURS

Plusieurs rencontres sont prévues dans cette ville portuaire chinoise entre nos opérateurs économiques et leurs collègues chinois et des investisseurs du monde entier pour explorer les opportunités de développer les relations aussi bien bilatérales que multilatérales 

 cao Zhongming ambassadeur chinois ibrahim boubacar keita president malien ibk epouse femme maiga amy keita descente avion

C’est un temps plutôt doux (24° dans une ville où la température peut descendre à -15°) qui a accueilli le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, à son arrivée hier après midi à 17 heures locales à Tianjin, après un long vol de plus de 15 heures. Il a été reçu à l’aéroport international de Tianjin Binhai par les plus hautes autorités de cette grande ville chinoise qui porte fièrement son statut de « municipalité autonome », notamment son vice-maire, Wang Hongjiang.

Le chef de l’Etat est accompagné de son épouse, Mme Keïta Aminata Maïga, de six membres du gouvernement – Mamadou Hachim Koumaré (Equipement, Transports et Désenclavement), Mahamadou Camara (Économie numérique, Information et Communication), Mamadou Frankaly Keita (Énergie), Boubou Cissé (Mines), Moustapha Ben Barka (Industrie, Promotion des Investissements) – et de cadres du département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Le monde des affaires est également fortement représenté à Tianjin. Parmi les nombreux opérateurs économiques présents, on peut citer le président du patronat, le président du Collège transitoire de la CCIM, Mamadou Tiéni Konaté, des patrons et chefs d’entreprises industrielles chinois évoluant dans notre pays ainsi que des entrepreneurs maliens évoluant dans le vaste domaine des télécommunications et des équipements. Cette forte présence d’hommes d’affaires annonce que la relance économique de notre pays sera au cœur des discussions que le chef de l’Etat et les membres du gouvernement et nos opérateurs économiques auront avec la partie chinoise. En effet, plusieurs rencontres sont prévues entre nos opérateurs économiques et leurs collègues chinois et des investisseurs du monde entier pour explorer les opportunités de développer les relations aussi bien bilatérales que multilatérales, bref une ouverture de notre économie au monde des investisseurs.

La ville côtière de Tianjin dans le nord de la Chine, fief des industries de transformation, des nouvelles technologies et des industries agro-industrielles chinoises, accueille pour la 7è fois, cette rencontre annuelle des nouveaux champions du Forum économique mondial, dénommé « Davos d’été ». Ce rendez-vous planétaire du monde de l’économie et des finances enregistre chaque année la participation de plus d’un millier de leaders du monde des affaires, de gouvernants, d’universitaires, de dirigeants d’entreprises, de responsables politiques du monde entier ainsi que des intellectuels et des journalistes. Ce beau monde se réunit à partir de demain sous la présidence du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, et du Premier ministre de la République populaire de Chine, Li Keqiang, afin de débattre de problèmes économiques et d’investissements les plus urgents de la planète et des mécanismes innovants des nouveaux pays émergents du monde.


UNE NOUVELLE DYNAMIQUE A LA COOPERATION ECONOMIQUE.
Attendus de plus de 80 pays et régions du monde entier, les invités commencent à affluer dans la ville portuaire de près de 20 millions d’habitants. La rencontre verra des interactions entre les grandes compagnies planétaires et les entrepreneurs innovants du globe.

Le président Ibrahim Boubacar Keita, invité d’honneur du forum, qui a pris ses quartiers à l’hôtel Renaissance, a un agenda très chargé. Dès ce matin, le chef de l’Etat aura une séance de travail avec des ministres présents ainsi que le modérateur du panel sur les infrastructures du Forum, Vikram Chandra, avant de rencontrer les représentants de la communauté malienne en Chine. Dans l’après-midi, le président Keïta accordera des audiences au patrons et entrepreneurs chinois opérant déjà dans notre pays ainsi que ceux intéressés par la destination Mali. Il s’agit entre autres des plus hauts responsables des entreprises : CREC, COVEC, CGC, CRBC, HUAWEI, China POWER-HYPEC, CGCOCO, HANSOM. Des séances de travail et des rencontres bilatérales sont également programmées entre le président IBK et le Premier ministre chinois.

Pour le ministre de l’Industrie et de la Promotion de l’Investissement, Moustapha Ben Barka, ce forum représente beaucoup d’espoir pour notre pays dans sa quête d’investisseurs pour sa relance économique. « Le président de République rencontrera dès cet après midi, des investisseurs chinois, mais aussi ceux des autres pays qui sont intéressés par la destination Mali. Des projets très structurants seront présentés dans les domaines de l’agriculture, l’éducation, l’industrie, les équipements, les transports, la télécommunication, mais aussi de la revitalisation des petites et moyennes entreprises. Notre pays est en manque criard d’infrastructures, nous entendons développer avec les investisseurs chinois un nouveau modèle de coopération basé sur le financement privé qui va au delà du financement Etat-Etat », a annoncé le ministre Ben Barka. Il a souhaité qu’à l’issue de ces rencontres, notre pays soit doté de partenaires concrets engagés dans la réalisation de ses projets.

Selon Moustapha Ben Barka, il s’agit aussi et surtout d’impulser une nouvelle dynamique à la coopération économique entre notre pays et la Chine ainsi qu’entre les entreprises maliennes et chinoises et autres entrepreneurs présents à ce rendez-vous planétaire.

Ville portuaire internationale, centre économique du nord de la Chine, ville d’écologie par excellence, Tianjin est l’exemple type du miracle économique chinois. Avec une croissance économique annuelle de 15%, la municipalité autonome affiche une des économie les plus accélérées du monde. Elle se situe à environ 120 kilomètres de Pékin, dont elle est la façade maritime.

Envoyée spéciale

D. DJIRE

 source : essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.