COOPERATION MALI-SYSTÈME DES NATIONS UNIES

Un soutien de 6 millions de dollars pour la mise en œuvre de 3 projets liés à la lutte contre le covid-19

 

Une enveloppe de six millions de dollars américains. Tel est le montant de   l’aide du système des Nations unies au Mali dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Ce montant va servir à la mise en œuvre de trois principaux projets dont les protocoles d’accord ont été signés hier lundi 6 avril 2020 au Ministère de la Santé par le chef de la MINUSMA M. Mahamat SALEH ANANDIF au nom du Système des Nations Unies et par le ministre Michel HAMALA SIDIBE au compte du Gouvernement du Mali. Cet appui vient en complément aux mesures déjà prises par le Gouvernement à travers le déblocage de plus de 6 milliards de CFA et la mise en place d’un fonds spécial dédié   à la lutte contre le COVID et ses conséquences. D’un montant global de 2 732 043 dollars américains soit près de 1 650 000 000 de Francs CFA financés par la MINUSMA, il ressort du communiqué rendu public par la Minusma   que

« Ces protocoles mis en œuvre par le ministère de la Santé avec l’appui technique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), correspondent à trois projets destinés à acquérir sans délai du matériel et des équipements spécialisés médicaux. Ils permettront aussi de donner au personnel soignant une formation adéquate en vue de l’opérationnalisation des mesures de prévention et d’atténuation de l’impact de la pandémie du Covid-19. Dans ce même élan et afin de sauver davantage de vies poursuit le communiqué, les agences et programmes du système des Nations unies apporteront un appui dans différents secteurs à hauteur de 3 449 982 de dollars américains soit près de 2 040 000 000 de Francs CFA. L’étendue de cet appui est appelée à être plus vaste avec les contributions en nature en fonction des avantages comparatifs de chaque entité.  Il a été également précisé que pour la région de Bamako, la plus affectée par le virus, en plus des mesures d’atténuation, le projet se concentrera sur l’acquisition d’équipements vitaux en appui aux structures de santé. Il viendra aussi en appui aux centres d’hygiène et de sécurité, notamment à l’aéroport de Bamako pour mieux surveiller les passagers des vols intérieurs et internationaux. Les mêmes dispositions seront prises au travers de deux autres projets pour les régions de Mopti, Gao, Ménaka, Taoudéni, Tombouctou, Kidal ».  (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 07 AVRIL 2020

mahamane TOURE avec MINUSMA

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *