Coopération germano-malienne : L’ambassadeur, Dietrich Beker dresse le bilan

En vue de faire le point de la coopération Germano-malienne, l’ambassadeur de l’Allemagne au Mali, son excellence Dietrich Beker, a animé une conférence de presse, le lundi 05 décembre dernier à la Maison de la presse de Bamako. D’après lui, l’engagement financier de la République Fédérale d’Allemagne, pour l’année, 2016-2017, au Mali s’élève à plus de 76milliards FCFA.

dietrich-becker-ambassadeur-allemagne-mali-conference

 Dès l’entame de ses propos, l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali, SE.Dietrich Becker, a rappelé les différentes missions effectuées en 2016 au Mali, par des responsables politiques de Berlin. Il s’agit entre autres des visites effectuées par la  ministre de la Défense, son collègue des Affaires Etrangères, le président Allemand et la chancelière, Angela Merkel. Des visites qui selon l’ambassadeur allemand, SE. Dietrich Beker, illustre les bons rapports de coopération entre son pays  et le Mali.

D’après lui, l’engagement financier de la République fédérale d’Allemagne, pour l’année, 2016-2017, au Mali s’élève à plus de 76milliards FCFA.

« Cet engagement, était convenu entre le Mali et l’Allemagne depuis 2015 et dans le cadre d’un bon partenariat entre les deux pays » a-t-il précisé.

Selon  SE. Dietrich Beker, ces fonds serviront à appuyer les priorités stratégiques maliennes dans les domaines de l’agriculture, de la décentralisation, de la fourniture d’eau potable, de l’assainissement, de la bonne gouvernance et dans les énergies renouvelables.

A titre d’exemples, il a cité dans le secteur agricole, l’aménagement des périmètres irrigués de petite et de grande échelle, la formation des agriculteurs. Tandis que dans le domaine du développement économique local, la coopération allemande a contribué à la réhabilitation d’un système de fourniture d’eau à la création d’une base de données sur les titres miniers accordés par l’Etat, accessible par le public.

Dans la même dynamique, l’Ambassadeur Beker, a souligné que l’Allemagne a contribué au renforcement des capacités de la MINUSMA, à travers l’envoi de six cent cinquante militaires, essentiellement mobilisés à Gao.  Mais aussi, souligne-t-il,  l’Allemagne participe à la formation des FAMas à travers  l’EUTM avec un contingent d’environ 200 soldats.

Sur le plan politique,  le conférencier a félicité le gouvernement malien pour la tenue des élections communales qui selon lui, pour la première fois depuis les élections présidentielles et législatives d’août 2013, ont mobilisé les Maliens aux urnes.

« Nous félicitons le gouvernement de la tenue de ces élections dans la plupart des localités du pays malgré les défis politique, sécuritaire et logistique » a-t-il déclaré. Avant d’ajouter: « nous rendons hommage aux autorités maliennes, ainsi qu’à l’opposition démocratique, pour le succès enregistré »

S’agissant de l’accord pour la paix et la réconciliation, selon le conférencier, sa mise en œuvre peut  conduire le Mali vers une paix durable. Malgré les multiples problèmes liés à la mise en œuvre de cet accord, S.E. Dietrich Beker, a reconnu et salué, la volonté du gouvernement du Mali à progresser avec la réforme de l’Etat et la décentralisation.

En se prononçant, sur  la migration clandestine des jeunes vers l’Europe, l’ambassadeur, Dietrich Beker, estime que pour l’Europe, pour le Mali, pour l’Afrique, chaque vie perdue dans le désert ou en mer est une tragédie profonde.

« Nous tous, avons vu ces images horribles. Aujourd’hui, lutter contre la migration clandestine, c’est donc engager la bataille pour sauver des vies » a-t-il conclu.

Par Moïse Keïta

 

Source : Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *