‘’Agir pour protéger les enfants affectés par les conflits’’ : La campagne est lancée !

L’hôtel Salam a abrité, le vendredi 12 juillet 2019, la cérémonie de lancement de la campagne ‘’Agir pour protéger les enfants affectés par les conflits ‘’ par Mme la Représentante spéciale du Secrétariat général pour les enfants et les conflits armés, Mme Virginia Gamba. C’était en présence de Mme la ministre de l’Elevage et de la Pêche assurant l’intérim de sa collègue de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille ainsi que de nombreux partenaires.

Lancée à New York le 02 avril 2019, la campagne ‘’Agir pour protéger les enfants affectés par les conflits’’ se poursuivra jusqu’à la fin 2022. Elle vise à catalyser l’attention et les efforts nécessaires au niveau global pour mettre fin aux six violations graves des droits de l’enfant ainsi qu’à prévenir de futures violations, en renforçant la collaboration, le partenariat et les synergies entre acteurs locaux, régionaux et internationaux.

Selon Mme Virginia Gamba, le Mali doit mettre en œuvre des solutions durables qui permettront aux filles et garçons qui ont souffert et souffrent toujours des affres du conflit de retrouver et de profiter pleinement de leur enfance, mais surtout d’avoir accès à de véritable options pour réintégrer la société et se reconstruire avec l’espoir d’un avenir meilleur.

Quant à Mme Lucia Elmi, Représentante d’Unicef- Mali, elle a expliqué que le groupe qui va mener cette campagne a été constitué suite à un effort collectif de toutes les ONG, des partenaires, du gouvernement qui sont engagés depuis 2012 dans la protection des enfants. «L’objectif vise à amener tout le monde à contribuer, faire des plaidoyers en faveur des enfants», a-t-elle soutenu.

Au nom de sa collègue en charge de la promotion des enfants, Mme Kané Rokia Maguiraga a remercié l’ensemble des acteurs mobilisés pour la cause et s’est réjouie des résultats enregistrés en dépit des difficultés.

Moussa Diarra, stagiaire

Source : Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *