Accueil populaire réservé au président IBK de retour en Chine : Le Signal d’un nouveau regain de confiance du peuple ?

De retour de Tianjian, en Chine où il a pris part au Forum économique mondial, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a été accueilli en liesse par les populations de Bamako, le samedi dernier en début de soirée. Du coup, le président dont l’image avait été durement écorchée par l’affaire du Boeing 737, celle de contrat de fourniture d’armements entre autres, semble avoir regagné de nouveau, la confiance de son peuple.

president republique ibrahim boubacar keita ibk parti rpm Forum économique mondialTianjin

Un fait inédit, au Mali, dira-t-on. Pour cause, sous l’ère démocratique, les Maliens, ont l’habitude de se mobiliser pour accueillir les présidents étrangers en visite au Mali, mais ils n’avaient jamais réservé un accueil aussi chaleureux à leur propre président. Cela s’est produit le samedi 13 septembre dernier. A l’appel des partis politiques de la majorité présidentielle, les populations de Bamako sont sorties massivement pour accueillir  le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, de retour de Chine.  De l’aéroport à la résidence du chef de l’Etat sise à Sébénikoro, ils étaient présents sur l’essentiel des carrefours stratégiques. Même, l’association des supporteurs des aigles a répondu présent au rendez-vous. Le Premier ministre Moussa Mara, les membres du gouvernement, le président de l’Assemblée nationale,  des députés RPM et partis alliés et plusieurs autres cadres politiques étaient présents à l’aéroport international de Bamako Sénou.  Quant aux éléments de la garde nationale qui devaient assurer, au bord de la route, la sécurité de la délégation présidentielle, ils ont été mobilisés depuis 15H sous un soleil de plomb, alors que l’arrivée de l’avion présidentiel était prévue à 20h30. Soit près de six heures d’horloge d’attente. Le président IBK qui vient à peine de célébrer son premier anniversaire à la tête du pays avec un bilan jugé mitigé par certains, ne pouvait espérer mieux. Sur les pancartes on pouvait lire : « 24 000 logements sociaux, 8 milliards Fcfa de don, 24 milliards de prêt sans intérêts, 4ème Pont, chemin de fer Bamako-Conakry » ou encore «  vive la coopération Sino-malienne ».

Parmi les partis politiques de la majorité, le PCR et la  CODEM sont les partis qui se ont fait le plus remarquer par le président de la République, depuis le toit ouvrant de son 4×4 Land Cruiser noir. Car, outre le RPM et certaines associations, seules les couleurs, du PCR et de la CODEM, étaient perceptibles, parmi les 62 partis qui composent la majorité présidentielle.

A l’origine de cet accueil populaire réservé au président de la République, IBK, les nombreux accords de coopération  signés par le ‘’Kankélentigui’’ avec des entreprises chinoises dans des secteurs clés du développement, tels que, la télécommunication, les transports, l’industrie et le BTP (Bâtiment et Travaux publiques).

La valeur totale de cette coopération Sino-malienne est estimée à 5500 milliards de Fcfa.  «  Cette mobilisation en valait la peine», clame un cadre de la mouvance présidentielle.

Faut-il, le rappeler, les accords de coopération concernent entre autres la réalisation du 4ème pont de Bamako, le chemin de fer Bamako-Conakry, la réalisation de 24 000 logements sociaux, l’aménagement de  9 zones industrielles, la réalisation, de la deuxième phase du projet de fibre optique et celle de la route Ségou-Bamako. Mais aussi un don 8 milliards ainsi qu’un prêt de 24 milliards sans intérêts etc…

Lassina NIANGALY

SOURCE: Tjikan
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.