Contrôle civil sur la Défense et la Sécurité de CRI 2002: la 2ème phase lancée !

Annoncé le 28 juin 2022, le Projet de renforcement du contrôle démocratique civil du secteur de Défense et de Sécurité de CRI 2002 a été officiellement lancé hier 16 août 2022, au Grand Hôtel de Bamako. Ce lancement a été couplé avec un atelier appelé ‘’Journée de leadership’’ avec la collaboration des différentes structures de Défense et de Sécurité, ainsi que des organisations de la société civile. C’était sous la présidence de Dr Ibrahim Ikassa Maïga, ministre de la Refondation de l’Etat, chargé des relations avec les Institutions.

Ce projet entre dans le cadre de la consolidation des compétences des organisations de la société civile en matière de la promotion de l’Intégrité, la Transparence et de la Redevabilité dans le secteur de Défense et de Sécurité. C’est un projet de 24 mois, financé par le Fonds des Nations Unies pour la Démocratie (FNUD) à hauteur de 148 000 000 millions de francs CFA  et mis en œuvre par le Cercle de Réflexion et d’Information pour la Consolidation de la Démocratie au Mali  (CRI 2002), en partenariat avec Transparency International.

Le projet ‘’Contrôle civil sur la Défense et la Sécurité’’ est la suite logique d’un programme déjà exécuté entre 2018-2019 par CRI 2002 et ses partenaires. Il est compris entre juillet 2022 et juillet 2024 et couvrira trente villages sur l’ensemble du territoire national.

Selon Dr Abdoulaye Sall, c’est un projet qui s’inscrit dans la dynamique globale de la restructuration des forces armées et des services de sécurité en vue d’en faire des forces républicaines, respectueuses de l’état de droit, dédiées à la sécurité et à la protection du citoyen malien et de ses biens. « Après la phase précédente (2018-2021), la présente phase du Projet, d’une durée de vingt-quatre (24) mois (2022-2024), se déroule dans un Mali en crise politico-institutionnelle, sécuritaire, sanitaire, mais surtout de refondation de l’Etat. Pour la mise en œuvre de ce projet, nous avons déjà nos points focaux dans les différentes régions concernées, puisque ces points focaux ont été mis en place lors de la première phase du Projet », a-t-il expliqué.

Pour le ministre Ibrahim Ikassa Maïga, ce projet est d’une importance capitale. Car il vise à créer un esprit de complémentarité entre les civils et les Forces de Défense et de Sécurité. « Dans ce contexte de crise et d’opportunités nouvelles pour l’émergence de la refondation de la gouvernance, de la citoyenneté, du civisme et des savoirs, la vision du Cadre stratégique de la Refondation de l’Etat adoptée, par le Gouvernement le 15 juin 2022, est un Mali bien gouverné, sécurisé, stable, soucieux du vivre ensemble et respectueux des droits de l’Homme et des valeurs socio-culturelles. Je pense que ce projet cadre parfaitement avec cette vision », a-t-il souligné.

Ainsi, CRI 2002 attend trois résultats à l’issue de l’exécution de ce projet ‘’Contrôle civil sur la Défense et la Sécurité’’. Il s’agit de renforcer les capacités des organisations de la société civile ; de recueillir et de transmettre les recommandations du peuple aux structures de Défense et de Sécurité et enfin de faire la jonction entre l’action militaire et l’action civile.

Après la cérémonie d’ouverture, le projet a été présenté aux différents représentants par Issa Dembélé, coordinateur du Projet et conseiller technique de CRI 2002.

Amadou Kodio

Source: Ziré

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.