CONTESTATION POLITIQUE : La bronca anti-IBK ne faiblit pas

Un grand rassemblement anti-IBK du M5-RFP est annoncé pour ce mardi après-midi après l’échec des négociations. Les contestataires veulent maintenir la pression pour la démission du président de la République et son régime.

 

Le comité stratégique a décidé au cours de sa dernière réunion de convoquer à une mobilisation patriotique ce 11 août de tous les acteurs et militants du Mouvement du 5-Juin sur toute l’étendue du territoire national.
Cette mobilisation, à en croire les responsables du mouvement, se veut le plus grand rassemblement de ces dernières années dans notre pays. En le réussissant ce sera un pari gagné et le M5-RFP devra obtenir sa demande : la démission du président IBK dans l’intérêt supérieur du peuple malien.

Tout est mis en oeuvre pour réussir cette mobilisation tant à Bamako que dans les régions et la diaspora. Déjà des missions ont sillonné toutes les communes du district et les régions pour coordonner et intensifier la base de la contestation. A en croire les personnes envoyées sur le terrain l’engagement est partout total et les populations souhaitent bénéficier d’un encadrement sans failles.

Tout présage que dans les capitales régionales, les cercles, le district de Bamako et la diaspora vont sortir pour « dégager » le président IBK et son régime de façon pacifique. Vont ils réussir le pari de la mobilisation ? Les prochaines heures nous édifieront.

Lors de la réunion extraordinaire du comité stratégique, Dr. Choguel K. Maïga a annoncé que la plainte contre les auteurs et commanditaires des tueries des 10 et 11 juillet a été déposée auprès des tribunaux nationaux.
La plainte au niveau de la CPI est ficelée et sera bientôt déposée.

Aussi un livre blanc pour expliquer les étapes et la finalité du Mouvement du 5-Juin est en préparation et devra faire connaître aux ambassades et missions diplomatique, la presse et aux partenaires étrangers le combat du mouvement afin de contrer la propagande qui consiste à dire que l’autorité morale du M5-RFP voudrait installer un « Etat islamique ».

La jeunesse du M5-RFP a reçu les félicitations et les encouragements des responsables du mouvement pour la réussite de la désobéissance civile.

Toutefois, selon les responsables du mouvement, les forces de l’ordre ont opéré des arrestations dans les rangs des jeunes pour casser l’élan du M5-RFP.
Ce qui, selon eux, ne sera pas source de découragement. L’idéal est et reste le même au sein du mouvement : la démission du président IBK et son régime.
Concernant les rumeurs d’une division du mouvement, les responsables s’inscrivant en faux et invoquent une intox, ajoutant que le mouvement est plus que soudé aujourd’hui. Un seul mot d’ordre : « la démission du présisource de décourage- dent et son régime ».

Source : Notre Printemps

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *