Contentieux Electoral a Ouelessebougou : La justice rejette la requête du RPM contre la liste dirigée par Yaya Samaké

Ayant une peur bleue face à la liste indépendante Horonya dirigée par notre confrère Yaya Samaké, contre le gré du bureau politique national, certains responsables du RPM avaient introduit une requête aux fins d’annulation de son adversaire, Horonya à Ouélessébougou. Mais, ils ont été désavoués par la justice.yeah samake diplomate ambassadeur mali pacp

Ayant le vent en poupe, sauf par extraordinaire, le jeune journaliste resté en contact avec sa localité, Yaya Samaké, sera probablement le futur maire de Ouelessébougou. Car aussi bien au plan politique que social, notre confrère est plus admiré que beaucoup de politiques  félons de la localité. De par son sérieux et son attachement au terroir, conjugués à son humanisme,  il bénéficie  du soutien des notabilités et cadres politiques influents de Ouélessébougou. Ce qui fait trembler les représentants du RPM dans la zone.

Usant de tous les moyens de bord, ils avaient introduit une plainte en  annulation de la liste Horonya dirigée par  notre confrère Yaya Samaké. Sur ce plan encore, ils ont échoué. Car   le contentieux relatif à la liste des candidatures dans le cadre des élections municipales du 20 novembre 2016 vient d’être vidé en premier ressort à Ouélessébougou. Le recours en annulation formulée par le secrétaire général de la sous-section du Rassemblement Pour le Mali (RPM), un certain Noko Samaké, a été rejeté par la Justice de paix à compétence étendue de la localité. Le président de cette juridiction, Thomas Traoré, a estimé que la requête du sieur Noko Samaké était mal fondée.

Faut-il le rappeler, impopulaire, le Sieur Noko Samaké n’a qu’un seul mérite. Il s’agit du fait d’avoir duré  au RPM. A ce titre de militant de première heure comme il le revendique, il chasse tous ceux qui veulent se rapprocher de son parti.  Réduit en minorité, il tente d’écarter les autres par voix de justice. Ce qui n’a toujours pas marché.

En tout cas, cette première décision de justice dans ce dossier sonne comme un ouf de soulagement pour les militants et sympathisants de la liste indépendante Horonya conduite par Yaya Samaké et soutenue par l’honorable Bourama Tidiane Traoré. Aussi, il n’en demeure pas moins qu’elle se présente comme un cinglant désaveu pour le secrétaire général de la sous-section RPM de Ouélessébougou, qui a agit, nous dit-on, de façon solitaire dans ce dossier. Il faut signaler que pour ces élections, il y aura 12 listes en compétition dans la commune rurale de Ouélessébougou. Déjà, certains analystes prédisent que le jeu se fera entre la liste indépendante Horonya et l’alliance Adema/Pasj-Codem.

Oumar KONATE

Source: Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *