Constitution du nouveau gouvernent IBK II : Quand SBM applique la loi 2015-052 relative à la promotion du genre

Cette fois-ci, la loi 2015-052 a été respectée. Sur la liste des 32 membres du nouveau gouvernement qui a été rendue publique le dimanche  9 septembre dernier,  figurent 11 femmes et 21 hommes.

Contrairement au précédent gouvernent qui comptait 9 femmes ministres sur 36, la nouvelle équipe qui vient d’être mise en place pour démarrer le second mandat du Président IBK fait honneur aux femmes, conforment à la loi 2015-52. Sur une liste de 32 membres, le premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a songé au respect de cette loi en donnant l’opportunité à 11 femmes de faire partie de son équipe. Cette loi qui a été votée par l’Assemblée Nationale, le 18 décembre 2015 et adoptée en conseil des ministres, vise à promouvoir le genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives.

L’article 1 de cette loi  stipule qu’à  l’occasion des nominations dans les Institutions de la République ou dans les différentes catégories des services publics au Mali par décret, arrêté ou décision, la proportion des personnes de l’un ou de l’autre sexe ne doit pas être inférieure à  30%. Dans l’article 2 de cette même loi, il est dit que lors de l’élection des députés à l’Assemblée Nationale, des membres du Haut Conseil des Collectivités ou des Conseillers des Collectivités Territoriales, aucune liste d’au moins trois (03) personnes, présentée par parti politique, groupement de partis politiques ou regroupement de candidats indépendants, n’est recevable si elle présente plus de 70% de femmes ou d’hommes. C’est-à-dire à chaque fois qu’on à 2 candidates sur la liste, la 3ème doit être de sexe masculin et vice-versa. De surcroît, aucun genre ne pourra dépasser les 70% ou et redescendre au-dessous de 30%. Mais on peut avoir les 50% de chaque côté ou moins de 70% et plus de 30% en fonction des nombres de chaises à pourvoir.

Cette même loi stipule dans son article 3 que les listes  de candidature aux élections locales doivent respecter l’alternance des sexes de la manière suivante: si deux candidatures du même sexe sont inscrites, la troisième doit être de l’autre sexe.

Ce qu’il faut retenir

La loi 2015-52 ne s’applique pas aux élections au niveau des chefferies traditionnelles, des conseillers de village et de fraction, des associations religieuses, de culte  ou à caractère confessionnel ou  encore tout autre regroupement disposant de statuts et règlements qui leurs sont propres.

Adama Coulibaly

Nouveau Réveil

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *