Conflit entre les députés du RPM : Les frondeurs font plier le président de l’Assemblée nationale

assemblée nationale députés honorable vote mains levee elus legislatif malienne siege residence bagadadjiApres plusieurs heures de chaudes discussions, les frondeurs du groupe parlementaire RPM ont  finalement eu gain de cause.  Ils ont obtenu le départ de leur président groupe parlementaire, Seydou Dembélé, celui de la commission des Travaux publics, Yacouba Traoré, et du 7e vice-président et chargé de la caisse sociale, Abdoulaye Fofana,  tous des « protégés » du président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé qui a d’ailleurs eu hier une prise de bec avec le ministre Bocary Tréta, appelé à la rescousse.

 

Comme on avait écrit hier, plus d’une vingtaine de députés du RPM avaient menacé de créer un nouveau groupe parlementaire si leur volonté de changement n’était pas prise en compte  dans le cadre du renouvellement des instances de l’Assemblée nationale. Conformément au règlement intérieur de l’institution, ils ont effectivement déposé hier une déclaration pour demander la création d’un 2e groupe parlementaire au nom du parti d’IBK.

Dès l’ouverture de la séance plénière consacrée à la mise en place du nouveau bureau, l’honorable Bafotigui Diallo, l’un des leaders des frondeurs, a demandé la modification de l’ordre du jour et s’apprêtait à annoncer leur départ du groupe RPM quand le  président de celui-ci, Seydou Dembélé, a vite  demandé la suspension de la séance pour une heure qui a couru toute la journée puisque de 11 heures 30 minutes jusqu’à 19 heures,  les parlementaires du parti présidentiel ont mené des négociations très serrées qui ont valu la présence du secrétaire général du RPM, le ministre Bocari Tréta. Ce dernier a d’ailleurs eu une prise de bec avec le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé qui n’a pas apprécié sa présence.

Apres plusieurs heures de chaudes discussions, les frondeurs ont  finalement eu gain de cause.  Ils ont obtenu le départ du président groupe parlementaire du parti d’IBK, Seydou Dembélé, celui de la commission des Travaux publics Yacouba Traoré et du 7e vice-président et chargé de la caisse sociale, Abdoulaye Fofana,  tous des « protégés » du président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé qui sort totalement affaibli de ce bras de fer qui risque de se répéter lors du prochain congrès du parti maintes fois reporté déjà.

Bafotigui Diallo, l’initiateur de la fronde, «  s’est dit satisfait de ces changements »  et a annoncé aujourd’hui le retrait de  la déclaration relative à la création d’un 2e groupe parlementaire RPM. On dit que le prochain président du groupe parlementaire RPM devrait être le jeune député élu en Commune V, Moussa Timbiné. Nous y reviendrons.

Maliki Diallo

source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *