CONFIDENCES, CONFIDENCES !

A l’annonce du limogeage de M. Sada Samaké, les langues se sont vite déliées au niveau de la Gendarmerie et surtout de la Police nationales. Chacun y est allé de ses commentaires et confidences. Nous avions tendu l’oreille. Voici le premier commentaire.

general sada samake ministre securite interieur protection civile honorable oumar mariko depute assemblee nationale sadi  «Tant que je serai là, il n’y aura pas de coup d’Etat»

«IBK a finalement compris que son ami et ministre l’a toujours berné  surtout lorsqu’il déclarait ceci à l’Assemblée Nationale à l’intention du Député Oumar Mariko: «Tant que je serai là, il n’y aura pas de coup d’Etat». C’était juste dans le but de se rendre incontournable aux yeux du Président lequel, suite aux événements de la semaine dernière, a finalement compris qu’il ne pouvait nullement compter sur lui».Confidence d’un élu bien aux faits des événements dans notre pays !

Le pôle économique et le Bureau du VEGAL chargés de l’enquête

Les choses risquent de s’accélérer courant cette semaine, en tout cas, à en croire des sources bien introduites. Il nous revient en effet que le Bureau du VEGAL et le Pôle Economique ont tous deux été saisis de l’affaire, ou du moins, des affaires relatives à la gestion du désormais ex-ministre et du DG de la Police. Les enquêteurs dont des gendarmes très futés, nous signalent-on, n’attendent que la levée de certains verrous administratifs.

Les policiers en détention crient leur joie

C’est surtout  au niveau de la Maison Centrale d’Arrêt (MCA) que la nouvelle relative au limogeage du Ministre Sada Samaké a trouvé un écho favorable. Cela se comprend aisément. L’endroit fourmille de policiers dont les fautes mêmes  mineures, ont été lourdement sanctionnées par la hiérarchie. Le DG Kansaye se glorifiait ainsi devant son ministre: «J’ai fait déférer et radier plus de policier qu’aucun DG». Et au Ministre de rapporter les mêmes déclarations à l’Assemblée Nationale pour justifier l’efficacité de son DG. Mais selon toute évidence, les deux hommes n’ont réussi qu’à dresser toute la corporation contre eux. Et les conséquences sont là aujourd’hui. Et chaque cas de policier déféré, les magistrats disent avoir reçu des instructions de la hiérarchie judiciaire et de l’administration policière.

Environ 1,3 milliard F CFA: le montant initialement destiné à l’achat des tenues de parade des policiers

On le sait: toute l’affaire est partie des tenues de parade des policiers, à l’occasion de la célébration de la fête nationale. Le groupuscule d’éléments ayant reçu la dotation s’est abstenu d’en faire usage et a rallié la grande majorité.  Il nous revient que le montant initial de la dotation pour toute la police soit environ, 1,3 milliard F CFA, a été bel et bien décaissé et attribué à qui de droit. Une chose est sûre : voilà maintenant 3 ans que nos flics n’ont pas reçu de dotation, ou du moins, la grande majorité.

Attribution du marché des passeports maliens: des coopérants étrangers impliqués

Des policiers coopérant d’une Ambassade au Mali ont participé à l’octroi du marché des Passeports à la société française Oberthurs Technologies, et dans des conditions pour le moins nébuleuses. Ledit marché était auparavant exécuté par une société Canadienne et préfinancé par la National Canadian Bank dans des conditions très favorables au Mali.  Il s’avère aujourd’hui que des personnages, jusqu’à ce jour insoupçonnés, sont actionnaires de la société française en question.

Un véhicule du  parc présidentiel aux mains d’un haut gradé de la police

Non, il ne s’agit nullement de celui du citoyen Niakaté. Cet autre véhicule 4X4, appartient au parc présidentiel. Il a disparu à la faveur du coup d’Etat de mars 2012. Et il a été vu en possession d’un haut gradé de la Police nationale.

Pour réhabiliter sa maison, un baron du régime fait appel aux mêmes constructeurs de la maison d’IBK à Sébénikoro et du Palais de Koulouba

 

En vue de réhabiliter sa maison sise au quartier Badalabougou, un baron (déchu) a fait appel à la même entreprise chinoise chargée de la réfection de la Maison d’IBK à Sébénikoro et du Palais présidentiel de Koulouba.

Source: La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *