Concertations à la primature : Le Premier ministre a conféré avec l’opposition et la majorité

Le Premier ministre, chef du gouvernement, S. E. M. Modibo Kéita, a rencontré le vendredi 30 janvier 2015 les partis politiques de l’opposition dans la matinée et ceux de la majorité dans l’après-midi.
Il s’agissait, pour le Premier ministre Kéita, d’échanger avec la classe politique sur les récents événements survenus à Gao et sur d’autres sujets se rapportant à la vie de la nation.

tieble drame soumaila cisse modibo sidibe opposition parti mali

Les invités de la matinée, après avoir écouté l’exposé du chef du gouvernement, ont fait part de leurs points de vue critiques sur les difficultés du pays, les causes de la crise. Ils ont accusé le précédent Premier ministre, qu’ils tiennent pour responsable de tout ce qui se passe présentement.

Ils ont évoqué, pêle-mêle, les attaques de Nampala, Ténenkou, Dioura, Douékiré, Goundam et Gao, qu’ils ont déploré. Ils ont souhaité qu’une reconnaissance de la nation soit faite aux soldats morts sur le champ d’honneur qui méritent, selon eux, qu’un cimetière lui soit dédié.

Auparavant, les leaders de l’opposition avaient félicité le Premier ministre pour sa démarche participative et lui avaient renouvelé leur disponibilité. Il a aussi été question des prochaines municipales couplées avec les régionales, des suites réservées aux principaux rapports du Vérificateur général et de la Cour suprême. De même que la censure dont l’opposition estime faire l’objet sur les chaînes publiques.

L’après-midi, c’était au tour de la majorité présidentielle d’échanger avec le Premier ministre sur les mêmes sujets. Tous se sont dits fortement préoccupés par la situation dans le pays, souhaité une union sacrée autour du gouvernement. Certains ont déploré le manque de cohésion au sein de la majorité.
Tous ont en tout cas félicité la démarche du chef du gouvernement et souhaité qu’elle soit pérennisée.

CCINT-30/01/2015

Source: Primature

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.