Communiqué du M5-RFP relatif à la mobilisation nationale du mardi 11 août 2020

Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) félicite une fois de plus le Peuple malien pour sa mobilisation nationale historique du mardi 11 août 2020, à Bamako, Kati, et dans les principales villes de l’intérieur comme Kayes, Kita, Dioïla, Koulikoro, Bougouni, Koutiala, Sikasso, Ségou, Mopti, Goundam, Niafunké, Tombouctou, Ansongo et Gao, mais également dans la Diaspora, notamment aux Etats-Unis, en France, au Canada, en Suisse et en Pologne.

 

Le M5-RFP salue la détermination et la ténacité de la Jeunesse malienne et de tous les Citoyens des villes et campagnes du Mali et dans la Diaspora qui, malgré la vague de tueries, d’exactions meurtrières et d’arrestations et de condamnations judiciaires expéditives, poursuivent vaillamment le combat patriotique engagé jusqu’à l’atteinte de l’objectif qui est et demeure la démission de Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime.

C’est le lieu de se féliciter de la forte cohésion et du renforcement des composantes du Mouvement populaire dont l’efficacité des actions appuyées par des syndicats des transporteurs, des boulangers et autres corporations, n’est plus à démontrer sous la direction du Comité Stratégique du M5-RFP.

Le M5-RFP dénonce et condamne la systématisation de la répression policière à travers notamment l’utilisation de gaz lacrymogène sur la Place de l’Indépendance contre les manifestants qui ont été chargés sans sommation et dispersés avec la plus grande brutalité. Ces exactions policières se sont poursuivies contre les commerçants jusque dans le marché central de Bamako.

Le M5-RFP rappelle aux Forces de l’ordre leur mission première qui est la protection des Citoyens et de leurs biens, et les exhorte à protéger, en toutes circonstances, les manifestants aux mains nues qui défendent les valeurs républicaines, démocratiques et laïques et prônent la bonne gouvernance.

Le M5-RFP exige des poursuites judiciaires contre les auteurs, commanditaires et complices des tueries et exactions commises contre les manifestants aux mains nues par les Forces spéciales antiterroristes (FORSAT) à Sikasso, Kayes et Bamako.

Le M5-RFP exige la mise en liberté sans condition des détenus et prisonniers politiques, et réitère sa demande de libération de l’Honorable Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition.

Le Peuple malien demeure plus que jamais mobilisé et déterminé dans l’exercice de son droit constitutionnel à la désobéissance civile, dont la mise en œuvre intensifiée et diversifiée se poursuivra sur l’ensemble du territoire national et dans la Diaspora, jusqu’à l’aboutissement de son combat patriotique pour la restauration d’un Mali démocratique, républicain et laïc, doté d’une gouvernance responsable et vertueuse.

Bamako, le 12 Août 2020

Pour le Comité Stratégique du M5-RFP

Choguel K. MAIGA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *