Communiqué du gouvernement suite aux événements de Kéniéba

Communiqué du Gouvernement !
Les marcheurs ont brûlé toutes les nouvelles cartes d’électeurs biométriques de la localité en incendiant les locaux de la préfecture.
C’est là qu’interviendra l’article 210 de la nouvelle loi électorale que Mohamed Ali Bathily, piètre avocat, interprète mal.


L’article dit qu’en cas de force majeure (cartes brûlées comme ce cas) le ministre de l’Administration prend une décision pour autoriser la carte NiNA en lieu et place de la carte biométriques.
Le premier cas de force majeure est constaté.

Source: Koulouba.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *