Communes I et II du District de Bamako : L’honorable Soumaïla Cissé s’inquiète du changement des résultats qui sont en voie d’être proclamés par le gouverneur

La proclamation en cours des résultats des élections communales continue de couler beaucoup d’encre et de salive. Après la conférence de presse organisée par la section II de l’ADEMA-PASJ pour dénoncer le tripatouillage des résultats issus des urnes en commune II, c’est au tour du chef de file de l’opposition de protester les résultats issus des urnes en commune I et II du District de Bamako.

honorable soumaila cisse depute assemblee nationale chef opposition urd discours conference

Dans une déclaration déposée à notre rédaction, l’honorable Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition s’inquiète du changement des résultats qui sont en voie d’être proclamés par le gouverneur du district concernant les communes I et II ; des résultats  loin de refléter les résultats issus des urnes des bureaux de vote desdites communes. Dans certains bureaux de vote de la commune II, la liste Alliance RPM-CODEM a été créditée de plus de 200 voix alors que la faible affluence le jour du scrutin ne permettait à aucun parti en liste d’obtenir un tel score poursuit la déclaration.  Les  résultats issus des urnes en commune I ont été modifiés dans le but de créditer la liste RPM de la première place avec une courte avance de voix. Ces résultats, explique le chef de file de l’opposition, sont inacceptables dans une démocratie. Le choix des populations desdites communes doit être respecté pour éviter une crise postélectorale aux conséquences excessives peut-on noter dans la déclaration. Pour éviter une telle situation, l’honorable Cissé demande au président de la CENI de comparer les résultats remis aux délégués des partis politiques par les présidents des bureaux de vote avec ceux remis aux délégués de la CENI ainsi qu’avec ceux retenus pour le moment par la commission de centralisation au niveau du gouvernorat du District de Bamako.

Abdrahamane Sissoko

 

Source: lepays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *