Communales : La femme de Karim Kéïta n’est pas candidate

Le sujet a fait le tour des salons feutrés de Bamako et d’ailleurs. Il s’agit de la candidature de la femme de l’honorable Karim Kéïta aux municipales à venir. Ce ne sont que des rumeurs qui viennent d’être coupées par les proches de l’intéressée.

Rokhya Sidibe Mamy epouse honorable Karim Keita president Commission defense Assemblee nationale Mali

Rokhya Sidibé, affectueusement appelée Mamy, est l’épouse de l’honorable Karim Kéïta, non moins président de la Commission défense de l’Assemblée nationale du Mali. Des rumeurs avaient fait état de sa candidature pour les élections communales prévues pour le 25 octobre prochain. Toute chose qui avait fait croire à bon nombre de Maliens que la famille présidentielle voulait se faire encore la part belle.

Ainsi, elle avait été annoncée sur la liste Rpm-Codem-Adéma-Asma Cfp, avant dire qu’elle avait retirée son nom. «Pourquoi veut-on jeter l’enfant avec l’eau du bain ?», se demande un des proches de Mamy. Avant d’ajouter : «Mme Kéïta n’a jamais nourri l’ambition de se présenter aux élections. Je pense que c’est juste une campagne d’intoxication enclenchée pour nuire au président, en passant par son fils et sa femme».

Aussi, un autre  communiqué émanant de la présidence de son association «Voix du Mali» a  apporté un démenti formel à ces rumeurs.

Démenti formel sur la prétendue candidature de Mme Kéïta (épouse de Karim Kéita) aux municipales – Communiqué de presse de la “Voix du Peuple”

C’est avec  étonnement que nous constatons depuis un certain temps la publication d’informations  erronées sur la présidente de l’Association « la Voix du Peuple». Ces informations, relayées par une certaine presse prête une ambition politique à Mme Kéïta Rokhya Sidibé. Le but de ces actes est sans nul doute de ternir son image.

Ces insinuations ont atteint leur paroxysme avec la publication cette semaine d’une série d’articles de presse dont la rédaction ne respecte aucune rigueur professionnelle lorsque le journaliste se trompe même sur le prénom de Mme Kéïta. Nous regrettons le caractère sensationnel de ces médias qui font recours à l’information-spectacle qui donne lieu, généralement, à une exagération et une interprétation abusive des faits et des événements et, d’induire l’opinion en erreur quant à la valeur et à la portée réelle des informations qui lui sont transmises.

Nous réfutons et condamnons avec la dernière énergie ces accusations infondées. Nous réaffirmons avec vigueur que Mme Kéïta n’a jamais figuré sur une quelconque liste de quelques partis que ce soit ou associations. Elle n’a jamais animé une réunion préparatoire pour les élections communales et régionales, ou même été simplement présente. L’Association la Voix du Peuple a beaucoup de respect pour le RPM et ne souhaite aucunement être mêlée de près ou de loin aux problèmes actuels du parti en Commune II.

Nous nous réservons donc le droit d’engager, en son nom, une action en justice si de telles diffamations, sur elles, continuent.

Nous invitons les médias à préserver le droit dont elle dispose d’autoriser ou non la reproduction et la diffusion publique de son image reconnaissable.

Bamako, le 17 septembre 2015

LA VOIX DU PEUPLE

LE COORDINATEUR

Issa KEÏTA

Source: La sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *