Communales du 20 novembre : Morosité à Bamako, incertitude au nord

Trois jours  après le lancement officiel de la campagne pour les élections communales du 20 novembre, il n’y a pas foule dans les rues.  Sur le terrain, le début de campagne pour les élections communales est plutôt timide.

election legislative mali bamako vote urne

Quelques coups de klaxon à Bamako de la part de partisans des candidats, des affiches également et des lectures de Coran pour demander la bénédiction divine. Mais pour le moment pas de véritable engouement.

Dans les deux nouvelles régions administratives créées dans le Nord du Mali, pour des raisons techniques et sécuritaires, les opérations de vote n’auront pas lieu. Quant aux autres localités du septentrion, l’ambiance de début de campagne est plus morose. Par exemple, pas de trace de campagne à Kidal. La ville est aux mains des groupes armés, mais deux listes de candidatures ont été enregistrées. A Gao et à Tombouctou, c’est le calme plat.

 COMMUNALES : L’APR lance sa campagne en Commune III

L’Alliance pour la République (APR) a lancé ses campagnes pour les élections communales du 20 novembre prochain. C’était au stade municipal de la Commune III. La cérémonie était placée sous la présidence du président du parti Oumar Ibrahim Touré, accompagné des membres du bureau national du parti et des candidats.

Occasion pour les femmes du parti de réaffirmer leur engagement en vue d’obtenir de bons résultats. “Nous allons nous battre pour qu’il y ait plus de femmes élues que d’hommes”, a affirmé la présidente du mouvement des femmes de l’APR, Mme Traoré Haby Djiré.

Le président du parti, après avoir salué la réussite de l’événement, a expliqué le choix de la Commune III. “Je félicite et remercie les camarades de la Commune III. Ce qui a été réussi ici est extraordinaire. Si nous avons décidé de lancer cette campagne ici, c’est parce que la Commune III est au cœur de Bamako”, a-t-il ajouté.

Selon M. Touré, l’APR est un jeune parti, mais qui marche dans la catégorie des grands. “Nous couvrons l’ensemble du district de Bamako avec quatre listes propres APR et deux listes avec nos amis. Je crois que c’est une performance extraordinaire pour un jeune parti”, a-t-il ajouté.

Ces élections communales sont une occasion pour l’APR de montrer sa vraie puissance sur l’échiquier politique national. Les cadres du parti appellent les militants à rester toujours mobilisés jusqu’au 20 novembre. “Il s’agit aujourd’hui à travers ces élections de dire que l’APR est un grand parti. Au sortir de cette élection notre objectif est d’atteindre 2000 conseillers”, explique Touré.

C’est la première fois que l’APR participe à ces échéances communales.

Zié Mamadou Koné

Stagiaire

COMMUNE VI : Une tête de liste du MPR poursuivie en justice

Alors que la campagne a été lancée le vendredi dernier, la liste du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) attire l’attention par la présence à sa tête d’un homme très controversée. Il s’agit du nommé Lassana Coulibaly, un braqueur de terres. Il est trainé devant le tribunal de la Commune VI. Il reste à la police du 7e arrondissement de faire son travail.

Le nommé Coulibaly passe tout son temps à s’accaparer des terrains des pauvres citoyens comme à Missabougou.  Avec la complicité de certains agents de la police dont un certain Cissé, il s’installe sur des parcelles dont les propriétaires sont obligés de renoncer à cause de la violence que les complices de Lassi exercent sur eux. Des conseillers municipaux ont été victimes de ce braquage notamment dans le marché de Missabougou où le candidat du MPR a pris la possession des immeubles de ses collègues avec la complicité du maire de la Commune VI, Souleymane Dagnon.

Il reste à la police du 7e arrondissement au niveau de laquelle le dossier a été transmis par le procureur depuis quatre mois de faire son travail pour éviter qu’un tel individu ne revienne à la mairie.

A suivre demain le dossier des inondés de Missabougou

La rédaction

Source :l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *