Communales du 20 novembre 2016 : L’UDD à l’assaut de la mairie de Ségou

Le terrain de la mission de Ségou a servi de cadre, le samedi 12 novembre 2016, au lancement de la campagne de l’Union pour la Démocratie et le Développement pour les élections électorales du 20 novembre prochain. C’était sous la haute présidence du président du parti, Tiéman Hubert Coulibaly accompagné par le président de la section UDD de Ségou, Bréhima Silimana, de la tête de liste du parti Madani Samba Niang et de nombreux militants et sympathisant de l’UDD.

tieman hubert coulibaly ancien ministre udd

C’est aux sons des klaxons de véhicule, de motos et d’autres instruments musicaux que la capitale des Balazans a accueilli avec honneur la délégation de Bamako avec à sa tête le président du parti, Thiéman Hubert Coulibaly au rond point de Sébougou, porte d’entrée de la ville. S’en est suivi une caravane à travers la ville avant de prendre fin sur le terrain de la mission qui a mobilisé une foule nombreuse pour le natif de Ségou. Prenant la parole, le président de la section UDD de Ségou, Bréhima Silimana a fait savoir que l’Union pour la Démocratie et le Développement ne cesse de monter en puissance à Ségou grâce aux efforts inlassables des membres du parti, mais aussi du président national du parti Tiéman Hubert Coulibaly. En prenant la parole sur sa terre natale devant une foule acquise à sa cause, Thiéman Hubert Coulibaly, a souligné que sa présence pour cette campagne était une exigence. Et d’ajouter que « la liste UDD à Ségou confirme l’engagement de tous les membres, le candidat choisit est natif de Ségou, il est et il sera au centre de vos préoccupations. Confiez notre ville à quelqu’un d’autres est synonyme de catastrophe. Tout le monde sait comment est Ségou aujourd’hui, votez massivement le 20 novembre pour un natif qui a souci du développement de Ségou ». Quant à la tête de liste, Madani Samba Niang, il a invité les électeurs au retrait des cartes Nina avant de leur demandé de voter utile, qui est, dit-il, le vote pour l’UDD.  Du  terrain de la mission, la délégation s’est ensuite rendue dans la commune rurale de Pelengana pour apporter leur soutien sans faille à la candidate Mme Diabaté Mamou Bamba candidate à sa propre succession.

Des témoignages ont confirmé la combattivité de cette dame. Aux dires du 2ème adjoint au maire de Pelengana, El Hadj Badian Dembélé, depuis l’élection de Mariam Bamba en 2009, elle est engagée et déterminée en signant sa présence au niveau du cercle de la région, au plan national, sous régional et international. Tous les intervenants ont vivement appelé les électeurs pour la réélection de la candidate à l’issu des élections du 20 novembre prochain. Les animations musicales des artistes du terroir ont rehaussé l’éclat de cette campagne de l’UDD.

Sidiki Dembélé, Envoyé Spécial   

Source :Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *