Coalition pour le soutien à la candidature de Kalifa Sanogo à la présidentielle 218 : « L’ADEMA est né entre mes mains et je souhaite être son candidat »

« Je ne fais pas de la politique politicienne. Tout ce que je fais, c’est pour la patrie d’abord », a souligné le maire de Sikasso, Kalifa Sanogo, qui veut conquérir le palais présidentiel de Koulouba

Kalifa Sanogo ancien president directeur general pdg cmdt

 En conférence de presse samedi dernier à la Maison de la presse, avec plusieurs de ses lieutenants dont Bandiougou Diawara, Dr Mahamadou Taher Touré, Kalifa Sanogo a réaffirmé sa volonté d’être candidat à l’élection présidentielle de l’année prochaine au compte de l’ADEMA-PASJ et d’une coalition d’autres formations politiques et associations. « A partir du moment où la conférence nationale souveraine de l’ADEMA a décidé que le parti doit avoir son candidat, il est impensable de ne pas respecter cette volonté clairement exprimée », a-t-il souligné. Avant de marteler qu’il ne s’agit pas d’une question de personne mais de la situation du pays. La patrie est, a-t-il expliqué en danger et il faut que le peuple se lève pour la sauver.

Kalifa Sanogo a relevé que l’ADEMA-PASJ est né entre ses mains  car les premières réunions et actions  étaient peaufinées à son domicile à Lafiabougou…Il n’a pas souhaité parler de son parcours élogieux, brossé par différents intervenants. « Sa vision, son leadership et sa rigueur sont des éléments qui plaident largement en sa faveur pour pouvoir diriger ce pays », a indiqué Mamahadou Taher Touré.

Il faut signaler que la rencontre a enregistré plusieurs personnalités et de hauts cadres de l’ADEMA, comme la vice-présidente Mme Konté Fatoumata Doumbia, Mme Diallo Salimata Ouattara, Mody Fily Sissoko du PSP et d’autres partis politiques.

Boubou SIDIBE

 

La rédaction 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *