Clément Dembélé : L’homme qui se croit au panthéon de la connaissance au Mali

Lors d’une rencontre de soutien en faveur du richissime Mamadou Sinsy Coulibaly. Clément Dembélé a lâché une phrase qui a mis mal à l’aise son auditoire. C’était en fin de semaine écoulée à la Maison de la Presse de Bamako. “Au Mali, tu as beau être instruit. Mais tu ne peux jamais dépasser la limite que moi j’ai atteinte”,voilà la fameuse phrase de l’homme qui a sonné dans la salle comme un coup de poing sur la gorge.

 

Comment, lui qui se dit être autant instruit peut donc manquer de modestie et d’humilité à tel point. Qu’entend-t-il par instruction. Et pourquoi pense-t-il qu’il est d’ores et déjà au panthéon de la connaissance au Mali… Voilà autant de questions que nous nous sommes posées. Avant de publier sur notre page Facebook les propos de Clément, pour que nos amis nous disent également, ce qu’ils en pensent. Pourtant, nous avons reçu des nombreuses témoignages, dont il nous plait de vous faire lire certains.

’Ça, on l’appelle, manque d’humilité. Très grave pour un jeune ambitieux, qui commence la politique. Dommage pour mon brillant jeune frère!’’ Ckeickna Takiou, directeur de publication du journal, 22 septembre.

‘’Il dit bien « au Mali ». Ça me fait penser à l’ex secrétaire général du rectorat de l’université de Bamako à l’époque M Makan Moussa Diabaté, qui me disait en 2009 quand j’étais encore étudiant: « les diplômes des écoles maliennes sont que du papier… ». Il y’a une élite malienne de plus en plus importante qui se croit supérieure aux autres maliennes parce qu’ils ont des diplômes obtenus de chez les blancs. Clément n’est que le bout de l’iceberg’’, Daouda Kinda, juriste et analyste politique.

‘’S’il était un intellectuel du niveau qu’il prétend, on aurait au moins 2 preuves:
1) Ce sont d’autres intellectuels de son domaine de compétence (voix autorisées) qui allaient l’attester à travers des témoignages ;
2) La quantité et la qualité de ses ouvrages et autres publications. Mais que, lui-même parle de lui-même… comique !’’, Aguibou Bouaré, banquier, Président du SYNABEF.

‘’S’il s’avère qu’il a tenu de tels propos, c’est vraiment regrettable. Je pensais qu’il était instruit au point de connaître ses propres limites. Mais je constate qu’il est très limité. Désolé !’’ Diakalia Siaka Sidibé

‘’Je n’ai jamais entendu dire que Einstein se dit savoir quelques choses mais j’ai entendu dire qu’il était brillant’’, Dr Mahamadou A. Sidibé

Selon un journaliste qui était également dans la salle, vu que Clément était face à un public constitué majoritairement de commerçants, il croit qu’il pouvait tout se permettre. “Il est sorti du cadre et a carrément fait hors sujet. Au lieu de mettre l’accent sur l’essentiel, il n’a fait que de parler de lui et de son choix disant niveau, qui serait le plus haut au Mali”, a-t-il mentionné.

Rappelons que lors de la même rencontre,  Clément Dembélé n’a pas hésité à s’en prendre à des journalistes. “Beaucoup de vous sont devenus journalistes, car vous n’avez pas eu d’emplois, a-t-il balancé aux visages des journalistes présents dans la salle.

À l’analyse des propos de Clément, et si l’on devrait s’en tenir aux témoignages reçus, il convient sans risque de se tromper de dire que l’homme manque vraiment d’humilité et de sagesse. Va-t-on lui dire en attendant une réaction de sa part, qu’il ne faut jamais prétendre à la connaissance. Car on ne connait que ce qu’on sait. Or ce qu’on sait n’est qu’une goutte d’eau. Alors que ce que nous ne savons pas est un océan immense, nous enseigne Amadou Hampaté Ba.

Drissa Kantao

Le Confident

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *