AN : cinq groupes parlementaires formés

Après adoption du réglement intérieur de l’Assemblée Nationale, chaque groupe parlementaire formé a fait sa déclaration politique devant les élus de la République.

 

Après la deuxième adoption du règlement intérieur par les députés, cinq groupes parlementaires viennent d’être mis en place composés des groupes RPM ; URD ; Adema, (Fare Sadi), l’alliance pour le Mali (APEM) et de petits partis comme le CNID, CODEM, CDS, Yelema, Miria etc.

Dans sa déclaration politique? le groupe parlementaire du Rassemblement pour le Mali déclare qu’il veut être le socle de la majorité parlementaire et de toutes les bonnes initiatives pour l’élevation du niveau des débats, le professionnalisme dans les activités parlementaires et le respect de la différence, ce qui implique une assemblée nationale digne du peuple du Mali. « Le groupe RPM soutient le gouvernement pour les actions menées et celles en cours à savoir : la tenue des états généraux sur la décentralisation, les assisses nationales sur le nord, les initiatives diplomatiques pour la recherche de la paix, la lutte contre la corruption et les initiatives relatives à l’assainissement des finances publiques, pour ne citer que cela”.

Quant à l’opposition, elle est représentée par le groupe parlementaire URD, PARENA PRVM sous la dénomination « Vigilance républicaine et démocratique(VRD). Pour ce groupe, le Mali se bâtira sur des fondations solides « Cela exige de chaque citoyen et encore plus de nous parlementaires, de la rigueur, de la détermination et de la vigilance à tout moment » déclare Soumaila Cissé, chef de file de l’opposition. “L’humilité, la dignité, le courage, l’honnêteté et le travail seront notre seul credo, poursuit l’élu de Niafunké. Il n’y aura pas d’avenir pour notre peuple sans dialogue, sans vérité, sans respect, sans solidarité et sans transparence entre nous les élus de la nation”.

Quant au groupe parlementaire FARE SADI, il s’est porté grand défenseur de la presse : « Nous serons le porte-parole de la presse pour la liberté de la presse ». Pour le groupe parlementaire Adema, même son de cloche, en réaffirmant leur appartenance à la majorité parlementaire. Il est de même pour les micro partis avec un, deux ou trois députés au sein de l’APM et qui réitèrent aussi leur soutien aux actions du gouvernement.

Mardi prochain, aura lieu la mise en place du bureau complet de l’Assemblée Nationale.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *