Chut ! L’avion présidentiel n’aime pas la curiosité et le bruit : la sécurité renforcée à ses alentours depuis que la presse a commencé à s’y intéresser

Lorsque nous avons révélé que le nouveau squatteur du palais de Koulouba –puisqu’il réside chez lui à Sébénicoro- envisage de payer un Falcon qu’il apprécie beaucoup après avoir loué les services de ce type d’avion depuis quelque temps, ce fut la grogne au sommet de l’Etat.

ibrahim boubacar keita ibk descente avion tunisie

 

 

Le problème, c’est de savoir comment cet « impertinent » journal Le Sphinx a-t-il pu accéder à une telle information gérée dans un cercle restreint, voire même familial ? Et des confrères de nous emboîter le pas, allant même jusqu’à publier des photos de l’intérieur du Falcon actuellement loué par le Boss. Après cet accès de colère contre la presse qui veut se mêler de tout, même du business de l’avion du Président, on a jugé utile de renforcer la sécurité autour de l’appareil basé à l’aéroport Bamako-Sénou. En effet, un dispositif dissuasif est actuellement mis autour du Falcon digne de Ladji Bourama.
A propos de l’avion de Ladji : les chiens aboient et la caravane passe Pendant que les gens se font les gorges chaudes, Ladji est en train de payer son avion. Le Trésor public mis à contribution à hauteur de 14 milliards de nos francs n’a pas pu honorer la demande du Boss qui aurait requis les services d’une banque de la place pour financer l’affaire. Naturellement, le contribuable malien devra payer la note.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *