Choguel Kokalla Maiga à propos des législatives du 29 mars: « Les résultats de ces élections sont une injure à notre peuple »

Choguel K Maïga continue son combat contre le gouvernement malien et sa volonté de vouloir installer coûte que coûte une nouvelle Assemblée. Aussi, rappelle-t-il au Chef de l’Etat que les résolutions du dialogue national l’ont également chargé d’assurer la sécurité et le retour de l’administration sur l’ensemble du territoire national avant de tenir les élections législatives.

A l’entendre, ce forcing des autorités n’a d’autre but que de réaliser «la révision Constitutionnelle, qui entraînera la partition du Mali.»

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *