Cheick Oumar Diallo lors cérémonie du coup d’envoi de la réorganisation de la jeunesse du district de Bamako de l’ADP-Mali : « Notre objectif, c’est faire en sorte qu’en 2023, l’ADP-Mali soit le parti dont on ne pourra plus jamais voler le résultat au sortir de l’élection présidentielle »

L’espace Papito sis à Baco-djicorni Golf a abrité, le samedi 31 août 2019, la cérémonie du coup d’envoi de la réorganisation de la jeunesse du district de Bamako. L’occasion a été saisie par le président du mouvement national des jeunes, Cheick Oumar Diallo, pour appeler les jeunes à plus de mobilisation pour la course de 2023. C’était sous l’égide du président du parti.

 

Ils étaient près de 400 militants de l’ADP-Maliba à participer à cette activité qui très importante pour le bureau de Cheick Oumar Diallo dit COD.

Présente à la cérémonie, la représentante des élus locaux ADP-Maliba de la commune, Mme Touré Mariam Sidibé, a salué l’initiative de la jeunesse de son parti. Elle a, ensuite invité, les militants à continuer sur cette voie pour que leur parti soit porté haut en 2023.

Quant au vice-président de la jeunesse du parti, chargé des instances du parti dans le district de Bamako, Abdou Sidibé, il s’est dit très confiant du militantisme des jeunes de son parti. Selon lui, l’espoir est permis avec une jeunesse comme celle de l’ADP-Maliba malgré les difficultés que connait le Mali. M. Sidibé a aussi appelé la jeunesse de son parti à rester mobilisée jusqu’en 2023. « L’heure est au travail. Faisons en sorte que le président de la République vienne de notre parti », a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, la présidente du mouvement nationale des femmes de l’ADP-Maliba, Mme Mariam Diallo, a remercié la jeunesse de l’ADP-Mali pour cette initiative. Pour elle, cette réorganisation des structures de la jeunesse du parti s’impose au mouvement national des jeunes. « C’est une étape importante que la jeunesse doit franchir », a-t-elle laissé entendre. Aussi, a-t-elle profité de l’occasion pour inviter la jeunesse du parti à rester mobilisée pour que le parti soit plus représenté à l’Assemblée nationale, pendant les prochaines législatives. La présidente des femmes de l’ADP-Maliba affirme être convaincue de la capacité de son parti à gagner les présidentielles prochaines. Pour cela, elle demande plus de mobilisation des militants. « Nous devons redynamiser nos bases, renforcer notre cohésion et notre organisation. Cela nous impose un plan stratégique de redynamisation et d’implantation du parti sur l’ensemble du territoire national », a-t-elle déclaré.

D’entré en jeu, le président de la jeunesse de l’ADP-Maliba, Cheick Oumar Diallo, COD, a affirmé que cette cérémonie du coup d’envoi de la réorganisation de la jeunesse du district de Bamako est une forme d’aboutissement d’un long processus qui leur a conduit à faire le tour des communes du district de Bamako et de ses environs. « C’est aussi un point de départ de ce vaste plan que le bureau national a adopté  en sa réunion ordinaire du mois passé et qui vise à faire en sorte que la jeunesse de l’ADP-Maliba soit l’un des piliers qui soutiennent le président Youba Ba et le président d’honneur, Aliou Boubacar Dialla », a expliqué COD. Selon lui, la jeunesse de l’ADP-Maliba se porte à merveille. « Aujourd’hui, le mouvement national des jeunes de l’ADP-Maliba a un potentiel qui avoisine 3755 jeunes qui sont prêts à installer le mouvement à Bamako et ses environs », s’est-il réjoui. Selon COD, 373 comités doivent être mis en place dans le district de Bamako et environs. Le plan de réorganisation dont le lancement a été fait le samedi dernier s’étend, selon le président du mouvement national des jeunes de l’ADP-Maliba, sur trois mois. Sans ambages, COD affirme que l’objectif de la jeunesse ADP-Maliba, c’est de prendre le pouvoir. « Notre objectif, c’est faire en sorte qu’en 2023, l’ADP-Mali soit le parti dont on ne pourra plus jamais voler le résultat au sortir de l’élection présidentielle », a-t-il déclaré. A en croire Cheick Oumar Diallo, l’espoir, la pensée positive, la méthode et la discipline sont les qualités de la jeunesse de l’ADP-Maliba.

Le président de l’ADP-Maliba, parrain de la cérémonie du coup d’envoi de la réorganisation de la jeunesse du district de Bamako, Youba Ba, a salué le président du mouvement national des jeunes, Cheick Oumar Diallo pour son leadership clairvoyant. Il a, ensuite, invité la jeunesse du parti à rester mobilisée pour la course à la présidentielle de 2023.

Boureima Guindo

Source : Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *