Chef de file de l’opposition : L’honorable Soumaïla Cissé désigné.

En déplacement pour une mission parlementaire, le candidat malheureux de l’URD aux élections présidentielles de 2013, l’Honorable Soumaïla Cissé, député élu à Niafounké, vient d’être investi comme Chef de file de l’opposition, à l’unanimité par les responsables du parti de la poignée de mains.

Cette investiture a eu lieu au siège du parti à Badalabougou, conformément aux normes et critères prescrits dans la loi nouvelle portant statut de l’opposition. C’était sous la présidence du premier vice-président du bureau exécutif national du parti, le professeur Salikou Sanogo, en présence de plusieurs cadres.

Dans son discours le prof Salikou Sanogo a indiqué que l’Honorable Soumaïla Cissé s’était  engagé avec détermination, à corriger les insuffisances, de la loi 00-047 du 13 juillet 2000 portant statut de l’opposition au Mali. Pour lui, l’analyse dudit texte a révélé la nécessité de réconforter la position de l’opposition, conformément à la volonté affichée du peuple souverain du Mali, dans le préambule de la constitution du 25 février 1992.A cet effet il a repris ce passage de la loi fondamentale : « De préserver et de renforcer les acquis démocratiques de la révolution du 26 mars 1991». A ses dires, la majorité et l’opposition, ont toutes convergé vers l’adoption de ce statut de l’opposition .Selon Salikou Sanogo, la dite loi constitue une avancée considérable pour notre démocratie. Il a informé qu’au lendemain de cette réunion extraordinaire, le nom du tout nouveau chef de file (Soumaïla Cissé) sera notifié au ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation. Salikou Sanogo de préciser que l’articule 13 de cette loi stipule que « le chef de l’opposition politique est désigné, en son sein, par le parti politique déclaré dans l’opposition, ayant le plus grand nombre de députés à l’Assemblée Nationale à l’opposition à l’occasion des dernières élections législatives ».C’est pourquoi, il a rappelé que l’URD a aujourd’hui 18 députés et s’est déclarée dans l’opposition parlementaire depuis les premières heures de l’après présidentielles de 2013.

Dramane Coulibaly  

 

Source: Le Pouce

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.