« Chato » d’accord pour un second mandat au Président IBK ! Sera-t-elle entendue par le peuple UM-RDA ?

La députée élue à Bourem, région de Gao, et membre du Bureau Politique National de l’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA-Faso Jigi), l’honorable Haïdara Aïssata Cissé dite « Chato », a clairement laissé entendre, dans un entretien avec le confrère « Le Matin », qu’elle souhaiterait voir le Président IBK poursuivre le travail qu’il a commencé pour le bonheur du Mali. Autrement dit, cette amazone de la politique malienne ne verrait pas d’un mauvais œil qu’une chance soit donnée au Président IBK de faire un second mandat à la tête du pays !

Interrogée pour savoir si elle serait prête à défendre les couleurs de son parti au cas où celui se devait de présenter un candidat à la présidentielle, « Chato », en politique aguerrie, a su esquiver cette question en rappelant que cette question a été très bien abordée par le président du parti lors de la présentation des vœux de l’UM-RDA à la presse. « Nous sommes un parti structuré. Ce n’est donc pas à moi de décider que je me présente à une élection. C’est le parti qui décide s’il peut avoir un candidat ou non. Et à partir du moment où cette question n’est pas tranchée, je pense qu’il faut laisser le temps au parti d’organiser ses assises afin de décider. Comme l’a si bien dit le président, nous sommes dans une logique de soutien au Président de la République. Mais, je ne peux pas présager ce que l’UM-RDA va décider au cours des prochaines assises parce que c’est une décision collégiale qui va être prise par tous les militants du parti », a-t-elle indiqué. Et le confrère, par instinct de journaliste, de revenir à la charge en demandant si toutefois elle serait intéressée par la « chose » si c’est son parti qui le lui demandait… Une question-piège bien sûr, qu’elle a su contourner en répliquant qu’elle est dans une logique de continuité. « Je suis dans une logique de soutien au président de la République, parce que j’estime qu’aujourd’hui le Mali est dans une situation telle que le chef de l’Etat, malgré ce que les gens peuvent dire, est en train de faire quand même un travail jusque-là inégalé pour renforcer l’Armée. Rien qu’avec la Loi d’Orientation et de Programmation militaire, une étape décisive a été franchie dans le renforcement de notre outil de défense… En tout cas, personnellement, j’opte pour la continuité parce que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a besoin de continuer le travail qu’il a commencé. Si on devait amener quelqu’un d’autre, c’est pour reprendre le dossier à zéro… Et je pense que le président doit continuer le travail qu’il a commencé pour le bonheur du Mali », a insisté, avec conviction, l’honorable Haïdara Aïssata Cissé dite « Chato ». Pour le reste, « Chato » se dit satisfaite des résultats de l’UM-RDA, un parti qu’on entendait plus du tout, mais qui, depuis le dernier congrès, intervient sur l’ensemble des questions cruciales de la vie de la nation, ce d’autant que nous sommes dans un pays en crise. Pour elle, l’UM-RDA ne doit pas être sous-estimée dans l’arène politique en tant que parti du père de l’indépendance (Modibo Kéita), animé donc des idéaux de celui-ci, et elle entend jouer pleinement toute sa partition pour que le Mali retrouve réellement son indépendance et son intégrité territoriale. La question qui se pose est de savoir si elle sera entendue par le peuple UM-RDA ?

Rassemblés par A.K

 

Source: Le Matinal

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *