Célébration de la Journée mondiale du tourisme à Woroni: Redonner espoir au secteur

La Journée mondiale du tourisme a été célébrée avec faste le samedi 1er octobre dernier à Woroni, dans la région de Sikasso, Commune rurale de Loulouni. C’était sous le parrainage de la Première Dame, Mme Kéita Aminata Maïga, en présence de la ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walet Intallou.

aminata-maiga-keita-premiere-dame-malienne-nina-walett-intallou-ministre-tourisme-artisanat-oumou-bah-sangare-journee-touristique

Cinq autres ministres du Gouvernement Modibo Kéita avaient également fait le déplacement de Woroni. Il s’agit des ministres de l’Habitat et de l’Urbanisme, Ousmane Koné, de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop,  de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Assetou Founè Samaké Migan, de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Marie Madeleine Togo et de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Sangaré Oumou Bah. Le député élu à Ségou, l’Honorable Yacouba Traoré, très adoubé par les populations de Woroni, était aussi de la fête.

L’atmosphère était festive à Woroni ce samedi. Animées par la joie de recevoir cette forte délégation conduite par l’épouse du Président de la République, les populations de Woroni ont fait montre de tout leur savoir culturel. Tout le folklore du terroir était là: les balafonistes, les Korèdugaw du village, les masques sénoufo.

En effet, ce sont des populations très joyeuses qui ont accueilli la Première Dame et sa délégation, aux sons des chants et musiques et aux pas de danses traditionnels. Quoi de plus normal pour redonner espoir au tourisme malien, fortement entamé par la crise que notre pays a connue en 2012.

En effet, le secteur du tourisme a trop souffert de cette crise multidimensionnelle. Sikasso la verdoyante a donc été choisie par le département en charge de ce secteur pour relancer l’activité. Justice a également été faite en choisissant Woroni pour abriter la célébration de la Journée mondiale du tourisme, car la localité regorge de nombreuses potentialités touristiques non encore connues.

Il s’agit notamment de la Porte du Soudan à Woroni, de la Vache en prière à Zanso, de la Mosquée en pierre de  Faco-courou, des poissons sacrés et de la fosse commune de Kébéni, du siège du Prince Siaka Traoré, jeune frère de Tièba Traoré, du Tata de Sénina et de la mare sacrée de Katiomiba.

De quoi donner un réel motif de satisfaction au maire de Loulouni, dont un des rêves s’est réalisé. Ce dernier a fondé l’espoir qu’à  travers cette journée sa commune soit ouverte au monde entier. Dans son intervention, la ministre de l’Artisanat et du Tourisme a indiqué que la crise multidimensionnelle qu’a connue notre pays a affecté socialement et exposé à une forte précarité des activités qui étaient l’un des fleurons de l’économie de notre pays.

C’est pourquoi Nina Walet Intallou a saisi cette tribune pour rendre hommage à nos artisans, qui, malgré la crise, sont devenus lauréats du dernier Marché Ivoirien de l’Artisanat (MIVA) et salué ceux qui parcourent le monde, très souvent avec peu de moyens, pour présenter et commercialiser nos produits artisanaux, contribuant ainsi au rayonnement du savoir-faire créatif de nos artisans.

A en croire la ministre, à travers le thème mondial retenu pour l’édition 2016, «Promouvoir l’Accessibilité Universelle en Faveur d’un Tourisme pour tous»,
les dirigeants du tourisme mondial préconisent de prévenir les exclusions sous
toutes leurs formes et de permettre à tout un chacun de promouvoir les beautés
de la Planète Terre, tout en se souciant de sa sauvegarde.

Les professions de foi de Nina

En écho à cette mobilisation universelle, elle a décliné sa priorité, qui consiste à faire de la région  de Sikasso une nouvelle destination touristique phare. «Le berceau du balafon en a le potentiel, avec des sites remarquables et un riche passé culturel, inestimable. Sikasso sera désormais l’ambassadrice du tourisme malien. Son authenticité, ses circuits inédits et son environnement paisible sont autant d’atouts qui vont contribuer à séduire une clientèle nationale et internationale attirée par la
nouveauté et la quiétude», a-t-elle déclaré.

D’ores et déjà, elle a assuré les professionnels du secteur que des réflexions sont en cours pour élaborer un plan d’urgence, relatif aux mesures à entreprendre, à court et moyen terme, avec pour objectif une relance rapide et durable de l’activité touristique. Aussi compte-t-elle faire du Sommet Afrique – France, ce prestigieux rendez-vous international, une opportunité pour redonner à notre pays sa visibilité, avec l’image sereine et dynamique d’un pays ouvert sur le monde.

«Nous voulons retrouver notre belle stature, pétrie des valeurs d’hospitalité qui ont fait la gloire et la renommée du Mali au fil des siècles», a-t-elle martelé. Selon Nina Wallet Intallou, «le tourisme malien est une vitrine internationale et il appartient au ministère de lui offrir un bel éclairage pour véhiculer une image séduisante et positive de notre pays. Il est aussi de notre responsabilité de promouvoir un échange interculturel entre les Maliens et les visiteurs venus de tous horizons.

C’est pourquoi il est impératif que le Mali soit dignement représenté dans les salons et expositions de tourisme nationaux et internationaux, avec des stands créatifs et professionnels à la hauteur de ses ambitions et qui traduisent bien la pluralité culturelle et l’élégance de notre peuple. L’ensemble des services du tourisme malien devront être labellisés selon des critères d’exigence et d’excellence.

Ensemble, nous allons nous engager à redynamiser ce secteur d’activité qui, à la faveur de la signature de l’Accord de Paix, gage de la réconciliation nationale et de la stabilité du Mali, saura, j’en suis sûre, servir de tremplin pour un développement harmonieux de notre pays». Elle a également relevé la nécessité et l’urgence de la nécessité de rattraper le temps perdu.

Elle s’est dite convaincue qu’il «faut relancer, de façon ambitieuse et novatrice, ce moteur essentiel pour l’économie et l’équilibre social du pays qu’est le tourisme. C’est un secteur prometteur et capable de doper la croissance pour le développement national». Revenant sur le choix de la région de Sikasso comme destination témoin du tourisme, elle a indiqué que c’était un appel pour que tous les acteurs économiques, culturels et politiques des autres sites touristiques du Mali s’impliquent aussi dans cette relance et jouent leur partition dans la reprise de l’activité touristique.

Ce choix se justifie aussi par la nécessité de diversifier les pôles d’attractivité touristique de notre destination, à travers la promotion de nouvelles niches éco-touristiques, notamment dans les régions du sud, ouest et centre du pays, c’est à dire Sikasso, Kayes et Koulikoro, pour restaurer une meilleure répartition géographique des sites touristiques sur l’ensemble de notre territoire.

Pour sa part, à l’entame de ses propos, l’épouse du Président de la République a réaffirmé son soutien à tous les professionnels du secteur du tourisme, qui vivent une détresse causée que la grave crise sécuritaire qui continue de stigmatiser notre pays. Selon elle, leur participation massive est le témoignage de leur engouement pour une renaissance du secteur touristique, malgré cette rude et dégradante épreuve.

La Première Dame a également adressé ses vives félicitations au  département de Nina Wallet Intallou pour l’organisation de cette édition de relance qui a pour ambition de diversifier les destinations nationales pour un tourisme durable et responsable. Selon elle, la situation que notre pays traverse exige des innovations dans le secteur touristique. C’est pourquoi Mme Kéita Aminata Maïga a invité les Collectivités décentralisées à promouvoir le potentiel touristique de leurs territoires respectifs, en vue de maintenir ce secteur productif.

Après ce cérémonial, la délégation a visité les impressionnantes chutes de Woroni. Sur place, les visiteurs, avec en tête les ministres, ont été émerveillés par la splendeur et la quantité d’eau qui jaillit de la colline. Selon le guide des lieux, ces chutes sont intarissables sur les 12 mois de l’année. L’eau coule à flo sans que personne ne sache où elle vient. D’où l’appelle de la ministre Nina à préserver ces chutes et son engagement à faire connaître ces sites touristiques.

Youssouf Diallo, Envoyé spécial

L’Hommage des populations de Woroni à l’Honorable Yacouba Traoré

Les populations de Woroni ont su rendre la monnaie de sa pièce à l’Honorable Yacouba Traoré, en reconnaissance à ses nombreuses actions envers leur village, lors de la célébration de la Journée mondiale du tourisme. Parrain du festival international de la localité, les actions du député élu à Ségou ne se comptent plus à Woroni. C’est lui qui a apporté un forage aux populations qui dessert tout le village en eau potable. Il apporte également régulièrement son appui à l’équipe de football local. L’élu de Ségou accomplit toutes ces actions dans le cadre de son soutien maintes fois exprimées au Président IBK. Ce qui fait que les populations de Woroni étaient sorties en masse pour accueillir la délégation de l’épouse du Président IBK. En réalité, le député de Ségou est adoubé par les populations de Woroni qui lui ont d’ailleurs décerné le titre honorifique de citoyen d’honneur. Il faut le dire l’Honorable Yacouba Traoré est devenu un conseiller pour les populations de Woroni qui n’entreprennent rien sans se référer à lui. Au plan politique, elles suivent toujours son orientation politique.

Ce qui lui a valu une reconnaissance publique de la part des populations de Woroni lors de la célébration de la Journée mondiale du tourisme, en présence de la Première Dame. «Nous remercions très chaleureusement l’Honorable Yacouba Traoré, député élu à Ségou, Parrain du FESCAWO et citoyen d’honneur de Woroni, dont l’appui matériel et financier, la vision de la promotion de la culture et du tourisme et surtout l’amour de notre village ont permis que ce jour soit.

Madame la Première Dame, nous vous prions de bien vouloir remercier et encourager de notre part l’Honorable Yacouba Traoré pour tout ce qu’il fait ici à Woroni et à travers le pays par le truchement de son Club de soutien, dans le cadre de la réalisation des idéaux de Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, votre époux», a déclaré le porte-parole des ressortissants de Woroni.

 

YD   

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *