Cas Désespéré de Bocari Tréta: Macina l’unique alternative

Le président du Rassemblement Pour le Mali (RPM) compte aller au Parlement vaille que vaille. Ce qui met de facto Isssaka Sidibé à la retraite, du moins au premier plan, lors de la prochaine législature. Contre toute attente, Bocari Tréta serait candidat aux législatives du côté de Macina. S’il est parti à Sikasso pour investir les candidats aux législatives Bocari Tréta est bien en route pour le perchoir.

Au départ, il était question de Téninkou mais la section des lieux a été réfractaire.

Il fut peu présent sur ses terres et cela a fini par lui coûter la mairie car aux communales de 2016, le Rassemblement Pour le Mali (RPM) y a échoué. Au finish, le vétéran Abdramane Niang est reconduit et ira avec son allié de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), en 2013. Après ce raté, c’est bien son lieu de résidence qui le fera prétendre à l’un des trois (03) sièges prévus en Commune V. L’ancien ministre du Développement Rural pensait remplacer Jacqueline Togola qui a laissé entendre ne pas vouloir continuer. Même si elle était dans la course, l’arrivée du président de son parti l’aurait conduit à se désister. Ce qui n’est pas le cas de Moussa Timbiné, député le plus en vue des lieux. Actuellement 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, l’ancien leader de l’Association des Élèves et Étudiants du mali (AEEM) a pris du galon durant la législature en cours. De secrétaire parlementaire à président du Groupe RPM, il se retrouve numéro II de Bagadadji. Une posture qui ne peut que donner envie de franchir l’ultime étape, à savoir celle du perchoir. Pourtant, l’arrivée de Bocari Tréta est synonyme d’une chose: l’effacement de tous les élus RPM le laissant seul prendre la tête de la 6ème législature.

La tension est montée d’un cran en Commune V ces derniers temps surtout que le clan de Moussa Timbiné serait porté sur une chose: la promotion des jeunes comme prôné par le «père de famille du RPM» à savoir, Ibrahim Boubacar Kéita. Reste que le rapport de forces a été en sa défaveur, ce qui coûta au maire Amadou Ouattara, son poste de Secrétaire Général. Le Bureau Politique National (BPN) avait tenté de prendre les choses en mains dictant la ligne de conduite mais l’honorable Moussa Timbiné aura eu raison du président du Rassemblement Pour le Mali (RPM). Il nous revient que la candidature de Bocari Tréta est pressentie au niveau de Macina. Bien que de Ténenkou, ses origines y seraient, autrement dit une partie de ses attaches socio-familiales.

Le but de la section concernée est qu’il conduise les troupes du parti depuis l’hémicycle afin de mieux défendre le…

Source: Nouvel Horizon
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *