Caravane Bamako-Dakar : ATT décline l’honneur

amadou toumani toure att ancien president mali

Ils sont des fidèles, des hommes politiques, des membres de la société civile et même des cadres de l’Administration malienne. Ils de la jeunesse malienne et de la gente féminine du pays. Ils sont des citoyens ordinaires du Mali. Tous, se portent volontaires pour participer à une caravane de remerciement aux autorités sénégalaises qui ont accueilli président Amadou Toumani Touré, en exil à Dakar depuis 2012. Mais, aux dernières nouvelles, cette caravane inédite dans l’histoire, aurait été annulée. Pourquoi ?

Depuis quelques jours, des associations de soutien à l’ancien président Amadou Toumani Touré projettent d’organiser une caravane qui va de Bamako à Dakar. La caravane a été bien ficelée, avec des objectifs, un itinéraire et un programme bien précis.

Aussitôt annoncé, l’événement a suscité un terrible engouement et les adhésions fusaient de toutes les couches socioprofessionnelles et politiques du pays. Parmi les volontaires figurent des leaders politiques, d’anciens candidats présidentiels, des candidats à la Présidentielle de 2018, des opérateurs économiques bien connus etc.

Le but de la caravane est double. D’une part, remercier les autorités sénégalaises pour leur hospitalité  à l’endroit de l’ancien chef de l’Etat Amadou Toumani Touré et de sa famille. Et d’autre part, remercier ATT lui-même pour l’immense service rendu à la nation malienne durant ses deux mandats.

Cette caravane, selon ses initiateurs, se voulait un acte de reconnaissance et de gratitude à l’adresse des autorités sénégalaises, du peuple sénégalais et du président Touré.

Mais, la caravane n’aura pas lieu. Et pour cause, ATT, une fois informé, a demandé à ses fidèles de sursoir au projet.

Qu’est-ce qui peut expliquer cette position du président Touré ?

Pour l’instant, on ne dispose d’aucune explication. Cependant, il est aisé de comprendre cette décision venant de la part d’un homme qui a toujours fait preuve d’un respect scrupuleux aux institutions de la République. Aujourd’hui, ce n’est donc pas lui qui va contribuer à mettre à mal ces institutions.

Aussi, depuis son départ au Sénégal, l’ancien président s’abstient de poser le moindre acte ou la moindre déclaration pouvant contrarier les autorités sénégalaises. Il respecte les institutions sénégalaises, comme il l’a toujours fait avec celles de son pays. Toutes choses qui peuvent justifier aujourd’hui la décision de Amadou Toumani Touré.

Sékou Tamboura

Source : L’ Aube
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *