CAFO : La grosse caduque de Mme Dembélé Oulématou Sow

Pendant que le nouveau bureau de Mme Barry Aminata Touré s’active à relancer les activités de la CAFO, la belliqueuse, celle par qui tous les ennuis de la CAFO se trouvent sur la place publique, Mme Dembélé Oulématou Sow se prévaut d’une grosse caduque. De quoi s’agit-il ? La bagarreuse Mme Dembélé qui voulait coûte que coûte présider la CAFO, après l’entrée de Mme Traoré Oumou Touré au gouvernement, a multiplié les délations et les incongruités dans la presse, avant de saisir la justice. Un processus long dans lequel, on gagne souvent et où on perd aussi.


En effet, Oulématou Sow vient d’avoir une grosse de la Cour suprême en sa faveur contre Mme Keita Fatoumata Cissoko. Elle crié victoire, alors que cette décision est déjà attaquée à l’expression juridique qu’on appelle « Rabat d’arrêt ». Ce qu’il faut savoir, ce que ce dossier est derrière nous. C’était un conflit entre Mme Dembélé Oulématou Sow avec ses prétentions de présidente de la CAFO contre la présidente intérimaire.

Entre temps, une Assemblée générale régulière a été convoquée. Elle a tenté d’empêcher cette rencontre au niveau de la justice, mais elle a mordu la poussière. Parce que la Cour a rejeté son référé en ces termes : « Déclarations de l’assignation irrecevable pour défaut de qualité. Mettons les dépens à la charge de la demanderesse ». C’est ainsi que l’Assemblée générale a bel et bien eu lieu. Un bureau de 35 membres dirigé par Mme Barry Aminata Touré a été mis en place, en aout 2019. Celui-ci n’a fait l’objet d’aucune contestation. Sauf que Mme Dembélé Oulématou Sow continue sa guerre contre le bureau intérimaire qui n’existe même plus. D’où la caducité de sa grosse.
Affaire à suivre
CT

Source : Le 22 septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *