Bureau de la MINUSMA à Kidal : Suite à ses propos, Christophe Sivillon expulsé du Mali par les autorités maliennes

Le ministère des Affaires étrangères du Mali a servi de cadre le mardi 10 décembre 2019 à un point de presse animé par le ministre de tutelle, Tiébilé Dramé. Objectif : l’expulsion de Christophe Sivillon par le gouvernement malien suite à ses propos lors du congrès du MNLA à Kidal. La MINUSMA a rassuré que son responsable quittera incessamment le territoire malien.

 

Christophe Sivillon n’est plus la bienvenue en République du Mali. En tout cas, c’est ce qui ressort du communiqué lu par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé : « Le Chef du Bureau de la MINUSMA à Kidal M. Christophe SIVILLON est désormais déclaré persona non grata [personne n’étant pas la bienvenue] en République du Mali ».

Selon le communiqué du ministre de la Communication, Chargé des relations avec les institutions et Porte-Parole du gouvernement, Yaya Sangaré, cette expulsion fait suite aux propos tenus par Sivillon récemment. « En conséquence, le responsable concerné dispose de 24 h pour quitter le territoire malien », assène le communiqué du Porte-parole du gouvernement.

La MINUSMA a rassuré le gouvernement malien que toutes les dispositions étaient d’ores et déjà prises pour faire quitter le chef de son bureau à Kidal du Mali. La mission onusienne indique également qu’après cette décision des autorités maliennes, son responsable va incessamment quitter le territoire malien.

Pour sa part, le ministre Sangaré rappelle que « conformément aux pertinentes
résolutions du Conseil de sécurité de l’Organisation de Nations Unies,
le leadership de la MINUSMA a réaffirmé le ferme attachement de la
Mission à la souveraineté, à l’unité et à l’intégrité territoriale du Mali
 ».

Le ministre DRAMÉ ainsi que le ministre de la Communication ont saisi cette occasion pour saluer « l’engagement et le leadership du personnel des Nations Unies au Mali ». Ils n’ont pas oublié de rendre hommage à toutes les forces étrangères qui sont tombées au Mali.

À l’issue de ce point de presse, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a reçu le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali et chef de la MINUSMA, M. Mahamat Saleh ANNADIF.

TOGOLA

Source : LE PAYS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *