Brouilles entre amis de longue date : IBK et Kalfa Sanogo fument le calumet de la paix

La cérémonie de lancement officiel des travaux de construction d’un échangeur, d’un viaduc et de l’aménagement de 10 km de voiries urbaines dans la ville de Sikasso, a été mise à profit par le président IBK et le maire de Sikasso pour enterrer définitivement la hache de guerre.

Si à un moment donné, le courant ne passait plus entre le président de la République et son ami Kalfa Sanogo à cause de son départ inattendu de la tête de la CMDT, tout est finalement rentré dans l’ordre. Maire de la ville de Sikasso, Sanogo ne pouvait rester insensible aux nombreux projets de développement initiés dans la ville de Sikasso par IBK.

En plus du lancement des travaux d’aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville, le 22 novembre 2017, le président IBK vient de donner le coup d’envoi des travaux d’un échangeur, un viaduc ainsi que l’aménagement de 10 km de voies dans la ville de Sikasso.

Rassuré par ses projets présidentiels dans sa Commune, le maire n’a pas hésité de qualifier le président IBK de bâtisseur. Il est allé même loin en invitant “son frère” à augmenter les 10 km de voies dans la ville et construire une université à Sikasso. Devant la population de Sikasso, Sanogo à inviter les Maliens à l’union sacrée autour du président IBK pour sauver le pays.

Les deux hommes main dans la main, sourire aux lèvres, ont prouvé aux Maliens que leurs différends font partie désormais du passé. IBK peut donc compter sur son ami dans la ville de Sikasso.

Y. Doumbia

L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *