Bougouni : Le RPM galvanise ses militants pour la réussite du Dialogue politique inclusif

La salle de spectacle Siraba Togola a abrité le dimanche 28 juillet 2019, les festivités  de la rentrée politique de la section RPM de Bougouni, placée sous le thème : « engageons-nous pour la réussite du dialogue politique inclusif ». Une forte délégation  des cadres du RPM, partie de Bamako, conduite par le 3e vice-président du parti, l’ex-ministre Ousmane Koné, est allée appuyer appuyer les efforts de Zoumana N’Tji Doumbia, député élu de Bougouni et de  sa base.

 

Les activités ont commencé par une visite  de courtoise  chez les différentes  notabilités  de Bougouni. Une salle  décorée pour l’occasion, aux couleurs du  parti (RPM), Rassemblement pour le Mali.  Et, sous le rythme de la spécialité locale de la région en musique,  des militants et sympathisants de Sikasso, Bougouni, Kolondieba, Yanfolila et d’ailleurs avaient rempli la salle y figuraient  les cadres de RPM,  Mamadou Diarassouba, Moussa Tembiné, Lokona Traoré, Moussa Diarra, Abinou Témé, Amadou Ouattara, Nango Dembélé, Mme Djiré Djeneba et Mme Diawara pour ne citer que ceux-ci et  les représentants des partis frères et Amis, le CDS, Fare, Barika, UMRDA, CODEM, etc. Le président du  recotrade de Bougouni, Ousmane Diabaté, a  souhaité  la bienvenue aux invités   tout en rappelant, les  valeurs de l’homme pour qui, toute cette délégation  a fait ce déplacement   sur Bougouni, Zoumana N’Tji Doumbia.  Après lui, Bissi  Coulibaly, secrétaire général de la section RPM, Bougouni, dans son intervention, évoquera l’importance du thème « engageons-nous pour le Dialogue politique inclusif », comme seule gage, pour redonner au Mali, sa paix et sa stabilité. Bourama Traoré représentant des partis de l’opposition s’est félicité de la parfaite cohabitation  à Bougouni, des camps  politiques (Opposition Majorité), surtout, selon lui,  quand il s’agit des intérêts  de  la cité. Une attitude qu’il félicite et encourage. Selon lui, Bougouni a su mettre de côté,  cette différenciation à chaque fois que tous les fils de la région sont appelés autour de  l’intérêt commun. Également, Ablaye Doumbia, représentant de la Majorité se dit très heureux de voir réunis, tous les   élus de Bougouni  sans distinction de coloration politique ou autre, pour l’intérêt de la population. Selon lui également Bougouni ne connait pas de différence (opposition majorité). Zoumana N’Tji Doumbia, quant à lui,  indiquera avec fierté et honneur devant le grand public présent, que  Bougouni ne lui doit plus rien,  mais que c’est à lui que revient le devoir  de se tourner  autant que possible vers   cette terre qui  lui a tout donné. Mais, l’honorable Doumbia n’a pas manqué également  de saluer et de remercier  l’effort  de ceux qui l’on  aussi  accueilli à bras ouverts à Bamako, des frères et sœurs merveilleux, particulièrement  les militants du parti  RPM, qui l’ont   eux aussi accepté et  soutenu dans son combat. C’est pourquoi, l’honorable Zoumana N’Tji dira que le parti RPM est un parti du peuple, appartenant à tout le monde, où  tout le monde dit sa pensée  sans distinction de premier ou de dernier venu.  Selon lui, seule la valeur de la personne parle  dans  ce parti.  Il s’est réjoui  et a rassuré les cadres du RPM de la fidélité de la population de Bougouni qui a  promis de faire de Bougouni, « la première forte politique du RPM ». Le président de la Fédération du RPM de Sikasso, Nango Dembélé a cité quelques valeurs de la personne  Zoumana N’Tji Doumbia qui, pour lui aujourd’hui,  n’est pas uniquement pour Bougouni et Sikasso, vu l’importance de la place qu’il occupe à l’Assemblée nationale, une place qu’il mérite d’ailleurs, selon lui. Nango Dembélé  a rassuré que le RPM  de Sikasso  soutiendra toujours  avec toutes ses forces, le programme du président de la République ‘’ notre grand Mali avance’’. L’honorable Mamadou Diarrassouba a  de son côté, félicité  les efforts de Bougouni qui ont fait  53% des suffrages lors du premier tour des élections présidentielles de 2018. Il a aussi remercié Bougouni de  l’ouverture  des portes du parti RPM à tout le monde. Mais,  il a appelé par ailleurs  les responsables à redoubler d’efforts dans certaines zones. Il a appelé à aimer d’abord le parti avant d’indiquer les nombreux travaux qui doivent être menés bien  avant les élections. Il a conseillé l’union et l’intérêt pour chaque Malien de soutenir le  régime actuel,  pour ne pas  récolter individuellement,   les conséquences de son échec. Il a appelé la population à s’impliquer individuellement aussi  pour la sécurité. Sur ce point l’honorable Diarrassouba dira que le Mali n’a pas de terroristes, mais des bandits armés qui peuvent bien être combattu avec  l’implication de la population. Pour finir, M. Diarrassouba a invité les forces vives de Bougouni à préparer résolument le « Dialogue politique inclusif », pour que toutes leurs préoccupations puissent être prises en compte. Moussa Tembiné a parlé, lui,  de l’intégrité de la personne de Zoumana N’Tji  aussi bien  dans le parti qu’en  en dehors de la vie du RPM. Ousmane Koné, chef de la délégation du parti du RPM, a, tout en remerciant la fidélité et les efforts de Bougouni pour les élections de 2013 et 2018,  tenu à rassurer les militants et sympathisants de Bougouni que l’absence de certains cadres du RPM est uniquement due à leur calendrier chargé Il a lui aussi indiqué les avantages de participer au Dialogue politique inclusif.

ISSA DJIGUIBA

Source : Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *