Bittar au stade omnisport Modibo Keita : « Je vais créer 200 000 PME et PMI pour 750 000 emplois »

Dans le cadre de sa campagne électorale pour la présidentielle du 28 juillet prochain, le candidat de l’Umam, était face à ses militants hier dimanche au stade Modibo Kéita. A cette occasion, le candidat Jeamille Bittar a promis la création de 200 000 petites et moyennes entreprises pour 750 000 emplois pour son quinquennat à la tête de l’Etat.

unam union malienne des associations du mali jeamile bittar

Jeamille Bittar, candidat à la présidentielle du 28 juillet prochain, a organisé un meeting géant hier dimanche au stade omnisport Modibo Kéita. C’était en présence des milliers de militants et sympathisants du parti Umam qui ont fait le déplacement.

L’ex-vice-président du PDES n’est pas aller avec le dos de la cuillère, il a clairement exposé son programme de société.

 

 

Dans l’exposé de son programme de société, Bittar s’est dit soucieux surtout de l’emploi des jeunes et des femmes pour lesquels il a promis la création de 200 000 PME et PMI pour 750 000 emplois à créer. Pour l’émancipation de la femme malienne, elle sera axée par la création des activités génératrices de revenus, a-t-il  promis.

 

 

L’autosuffisance alimentaire est également au cœur de son programme, pour que cela soit une réalité, il a promis la réalisation de plusieurs barrages d’irrigation pour les aménagements irrigués et la diminution du prix de l’engrais qui va baiser à concurrence de 5000 F CFA le sac. La subvention de l’élevage ainsi que la pisciculture pour le bonheur de chaque Malien ont été également promises par lui. Les commerçants, n’ont pas été oubliés. Le candidat a pris l’engagement de mettre à leurs dispositions des microcrédits allant de 200 000 à 20 millions F CFA.

 

 

Bittar a promis également de revaloriser le secteur minier pour satisfaire les besoins socio-économique du pays.

Dans l’éducation,  des mesures seront prises pour redorer le blason de l’école malienne en crise depuis 20 ans, a assuré Bittar. Pour cela, il a promis une prime d’ancienneté de 25% / an sur le salaire des enseignants au cours de son premier quinquennat. La création également des écoles de métiers en rapport direct avec les besoins du marché de l’emploi, ainsi que la revalorisation de l’école coranique, figurent également dans le programme du candidat, Bittar.

 

 

Les hommes de Dieu ne se sont pas restés en marge de son projet de société. S’il est élu président de la République, Bittar entend verser un salaire à chaque imam et chef religieux et que l’Etat prendra en charge les frais d’électricité et d’eau des mosquées et des lieux de cultes.

 

 

Sur la situation sécuritaire, il a promis de revoir tous les accords de paix conclus entre notre pays et les groupes rebelles et de mettre des moyens adéquats à la disposition de l’armée pour la sécurité des citoyens et du territoire national.

 

 

Bittar a dénoncé la gestion calamiteuse des 20 dernières années, et a promis de redresser la barre si les Maliens portent leur choix sur sa modeste personne.

 

Ousmane Daou

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *