Bakary Koné, député RPM élu à Koutiala fils et petit fils de cotonculteur : « Le ministre n’a pas pu me dire que ces engrais sont sans conséquence sur la santé des populations »

Sur cette affaire d’engrais frelatés, j’ai posé dix sept questions à Bocary Tréta qu’il n’a pas pu répondre. Je promets de l’interpeller encore sur cette affaire et il risque d’avoir plus chaud. Pour la simple raison qu’il n’a répondu à aucune de mes questions. Je lui ai posé la question de savoir si ces engrais sont nocifs pour la santé humaine. Le ministre n’a pas pu me dire que ces engrais sont sans conséquence pour la santé des populations.

Bakary Koné depute assemblee nationale rpmL’honorable Bafotigui Diallo a eu à faire des analyses sur l’engrais qui prouve que l’engrais est frelaté. Auparavant, la Direction nationale de l’Agriculture avait envoyé une correspondance au ministre Tréta pour attirer son attention.

Ben Barka a aussi envoyé une lettre à Tréta depuis le 2 décembre 2014 pour demander au ministre de faire la commande de l’engrais avant le 1er trimestre de l’année 2015.

Mais, il ne l’a pas fait à temps. On voulait me faire taire comme quoi je suis un député de la majorité présidentielle. Il y a eu des propositions, mais je ne peux pas aller contre les intérêts des cotonculteurs, et je vais le dénoncer autant que je peux parce que le pays passe devant.

Que l’on soit de la majorité ou de l’opposition, le souci de tous les députés doit être de doter les paysans d’engrais de qualité. Et même si c’est le Président du parti du ministre qui était à sa place, j’allais le dénoncer.

Source: Lerepublicainmali

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.