« Au lieu de takokélen, notre candidat IBK va faire le takapren » dixit ABBA Maïga à propos du second tour

A la faveur d’une conférence de presse organisée par les associations et groupements de soutien à Ibrahim Boubacar Keïta, Alhousseyni Abba Maïga a déploré les agissements de certains responsables politiques qui se sont prononcés sur les résultats avant la proclamation des résultats provisoires.

Selon , Alhousseyni Abba Maïga le comportement de certains responsables politiques n’honore pas la classe politique malienne, notamment ceux qui ont rejeté les résultats provisoires avant leur proclamation officielle.

« Ils ont prémédités les résultats des élections. Ils vont encore plus loin en exprimant leur haine… C’est grave. C’est pourquoi nous demandons aux maliens d’être vigilants. Ils ont orchestré un plan machiavélique en envahissant les réseaux sociaux pour diaboliser le peuple malien et saper les actions du président de la République.

Ils ont pris en otages certains medias nationaux et internationaux pour faire croire que le Mali était une poudrière qui peut exploser à tout moment. Si bien que lorsque vous vous trouvez à l’extérieur du pays et que vous appelez un parent, vous avez envie de lui dire de prendre un avion pour quitter le Mali.

Ceux partisans de l’opposition ont fait croire aux maliens que le Président IBK était malade et qu’il était inapte à diriger le pays. Tout juste hier, quelqu’un publié sur la Toîle la mort du Président Keïta à l’hôpital militaire Val-De-Grace. Le président IBK a été contraint depuis son salon à Sébénikoro à travers un communiqué de démentir à cette publication. C’est trop méchant de la part d’une classe politique. Vous savez ce qui fait la reussite d’IBK , c’est leur haine, mensonge et diffamation…» a-t-il denoncé.

Moussa Mallé SISSOKO

Source: Malibuzz

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *