Association Sinignèsigi : Les ambitions de Abdel Kader Sidibé pour la Commune III

Abdel Kader Sidibé maire Commune III legislative

Le président de l’Association Sinignèsigi, Abdel Kader Sidibé vient de dévoiler à la presse ses ambitions pour la Commune III. Il s’agit de jouer pleinement sa partition dans le développement local et de créer un élan de solidarité entre les populations. Cela passe obligatoirement, dira-t-il, par un changement à tous les niveaux.  

Maire de la commune III depuis 1998, Abdel Kader Sidibé est aujourd’hui à la tête d’une  nouvelle association dénommée « Association Sinignèsigi ». Après la tenue de l’Assemblée Constitutive du 11 janvier dernier, la première réunion de cette association s’est déroulée, le 23 janvier, au jardin « Les Pingouins » au Badialan. C’est à l’issue de cette rencontre que le président de l’Association Sinignèsigi, Abdel Kader Sidibé,  a animé un point de presse. Pour la circonstance, il avait à ses côtés certains membres du bureau dont le 1er vice-président, Sory Niang, le Secrétaire général Ladji Sangaré.

D’entrée de jeu, Abdel Kader Sidibé s’est dit fier et même heureux de présider l’Association Sinignèsigi. « Cette association est née de la volonté de notre équipe de campagne pour les législatives de 2013. Durant cette campagne, nous avons sillonné tous les 22 quartiers de la Commune III afin de prendre en compte les préoccupations des populations. Il s’agit de leur offrir un meilleur cadre de vie. Nous pensons que cela passe obligatoirement par un changement. C’est pourquoi, nous sommes dans une dynamique de changement. Et j’ai beaucoup de plaisir à présider cette association » a-t-il précisé.

Pour mener à bien les missions de cette association, Abdel Kader Sidibé, qui fait la fierté de sa commune, met en avant la formation à tous les niveaux comme la citoyenneté. Il s’agit de renforcer les capacités des jeunes en matière de montage de leurs projets et en informatique, avec le concours de l’APEJ. Cela dans le but de doter la commune de plusieurs cybers café, qui seront gérés par les jeunes.  Une façon de créer de l’emploi.  Les femmes de la commune seront aussi formées à la fabrication de savon, en teinture  et d’autres activités génératrices de revenus. En tout cas, les idées ne manquent pas pour que la commune III soit une commune de référence à Bamako.

 

« En créant cette association, nous voulons participer au développement local.  C’est pourquoi, nous avons engagé des actions de partenariat avec d’autres organismes puisque nous avons une grande ambition pour la commune. Nous avons fait beaucoup, mais, il faut reconnaitre que beaucoup reste à faire » dira-t-il.

Abdel Kader Sidibé a saisi cette occasion pour  faire le bilan depuis qu’il est maire. Selon lui, de 1998 à nos jours, la commune III a  progressé sur beaucoup de plans avec des réalisations concrètes.

Ainsi, le budget de la mairie de la Commune est passé de 200 millions de FCFA à son arrivée à plus de 2 milliards de FCFA. Tandis que le nombre d’employés est passé de 50 à 250 agents.  Il faut rappeler qu’Abdel Kader Sidibé a obtenu un rang honorable lors des législatives de 2013 en se hissant au 4ème rang. Au second tour, il a décidé de soutenir le candidat du RPM, Pr Kalilou Ouattara, qui a été élu devant Adama Sangaré.

 

Alou B HAIDARA

SOURCE: L’Indépendant
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *