Assimi Goita n’a-t-il pas lui-même des ambitions présidentielles ?

Rien qu’à en juger par ses déplacements à l’extérieur du pays et auprès des troupes sur le théâtre d’opérations ainsi que la pose de la première pierre de l’hôpital Militaire à Banancoro, on en déduirait que l’homme fort de la junte a des ambitions présidentielles. Et c’est sur les différents partis politiques qu’il fonde de l’espoir pour se faire porter au palais de Koulouba s’il parvenait à être candidat.

En attendant il va neutraliser les vieux caciques et trouver des solutions aux différents problèmes cruciaux. Selon des informations concordantes, la transition sera prorogée au-delà des 18 mois, car les réformes censées permettre l’organisation des bonnes élections n’ont pas commencé, tout comme la pacification du nord et du centre. A ce rythme, sauf pression de la communauté internationale, à commencer par la CEDEAO, sinon le Mali est parti pour trois ans de transition au terme desquels la junte prendra le pouvoir par la voie des urnes. Dans le cas contraire, si les 18 mois sont respectés, Assimi Goita et ses compagnons feront en sorte qu’un jeune candidat de leur choix monte à Koulouba. Comme pour dire que la marche générationnelle est irréversible.
Youssouf Sissoko

Source: Infosept

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *