Assemblée nationale: le titanesque boulot, abattu par les députés

Depuis son élection, le 22 janvier 2014, à la présidence de l’Assemblée Nationale, l’honorable Issiaka Sidibé a, au cours de l’année écoulée,  affiché son ambition pour le renouveau de l’Assemblée Nationale. Dès son arrivée à la tête de l’hémicycle, des progrès notoires ont été enregistrés dans plusieurs domaines : l’amélioration du travail parlementaire, le renforcement de la diplomatie parlementaire, l’amélioration des conditions de vie et de travail au sein de l’Assemblée…

 bagadadji assemblee nationale deputes session seance

Le dynamisme de l’honorable Issiaka Sidibé a permis à l’Assemblée Nationale de mener à bien ses missions constitutionnelles de vote des lois et de contrôle de l’action gouvernementale. Ainsi, plusieurs séances plénières ont été tenues au cours des différentes sessions extraordinaires et ordinaires.

L’an I du Président Issiaka Sidibé aura donc été marqué par l’examen et l’adoption de plus de quatre-vingt (80) projets de loi. Parmi lesquels, les projets de loi relatifs à la création de la  Commission Vérité, Justice et Réconciliation, à la prévention et répression de l’enrichissement illicite,  à la création du Comité Militaire de Suivi de la Réforme des Forces de Défense et de Sécurité, à la loi de finances pour l’exercice budgétaire 2015, etc.

Aussi, dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale, plusieurs Commissions ont été autorisées par le Président de l’Assemblée nationale à effectuer des visites sur le terrain aussi bien à l’intérieur (chantiers, routes, Centres de santé, Ecoles, suivi de la campagne agricole…) qu’à l’extérieur du Mali (Entrepôts du Mali au Sénégal, au Togo, en Guinée, en Côte d’Ivoire…).

La diplomatie parlementaire renforcée

L’an I du Président Issiaka Sidibé, c’est également le retour de l’Assemblée Nationale sur la scène parlementaire sous-régionale, régionale et internationale. Et on peut affirmer sans risque que sous le leadership l’honorable Issiaka Sidibé, la diplomatie parlementaire malienne a enrégistré des résultats appréciables.

Pour en arriver là, l’honorable Sidibé a effectué plusieurs missions à l’extérieur. Entre autres, sa participation au Sommet de la 40e Session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) à Ottawa, à la Conférence des Présidents d’Assemblées d’Afrique, tenue à Midrand en Afrique du Sud, au séminaire de l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN à Catane (Italie) sur la sécurité. Ainsi, le Mali a participé à toutes les réunions statutaires de l’Union des Parlements Africains (UPA), de l’Union Parlementaire des Etats membres de l’OCI (UPCI) et de l’Union Interparlementaire (UIP).

Le dynamisme du président de l’Assemblée nationale a permis au Mali de remporter des victoires historiques, dont la levée de la mesure de suspension du Mali de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie  et  la mise en place d’un Programme multilatéral d’appui à l’Assemblée Nationale du Mali. Le Mali est désigné pour abriter la prochaine conférence de l’Union Parlementaire de l’Organisation de la Conférence Islamique (UPCI).

A noter que cette diplomatie active a permis d’obtenir du Venezuela et de la Turquie des promesses pour la modernisation de l’Assemblée Nationale du Mali.

La contribution de taille de l’Assemblée nationale,  en faveur de la paix et de la réconciliation nationale

La lutte contre le terrorisme et les  narco-jihadistes est au centre des préoccupations du parlement malien.

Conscient du rôle primordial que doit jouer son institution, creuset de l’unité nationale, dans la  préservation d’un Mali UN et Indivisible, la consolidation de la paix et de la cohésion sociale, le Président  Issiaka Sidibé  a  placé la sécurité des régions du Nord au cœur de ses préoccupations.

« Il demeure évident aujourd’hui que les vœux du  peuple malien sont liés au rétablissement de la paix et de l’autorité de l’Etat dans les régions septentrionales de notre pays, de même qu’à l’aboutissement des négociations avec les groupes armés dans le cadre du respect de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale, de la forme républicaine de l’Etat et de la laïcité de notre pays. La participation des députés aux pourparlers inclusifs inter-maliens d’Alger, dont nous saluons les résultats déjà probants, vise à encourager les différentes parties à ne privilégier que le seul intérêt du Mali un et  indivisible» a déclaré Issiaka Sidibé. C’était lors de la présentation des vœux au Président de la République.

Des conditions de vie et de travail améliorées au sein de l’hémicycle

L’assainissement du cadre de travail (Cour, Equipements sanitaires…), la construction et l’équipement des bureaux en mobiliers, fournitures et matériels informatiques, la dotation en véhicules des membres du Bureau de l’Assemblée nationale, des Présidents des Commissions de travail, des Présidents des groupes parlementaires et de certains cadres administratifs, l’amélioration des primes et indemnités des députés et du personnel, l’élaboration d’un Plan de Développement Institutionnel de l’Assemblée Nationale 2015-2025, avec l’aide du NDI, l’amélioration des outils de communication (connexion internet des bureaux par le système de câblage, accessibilité de la page Facebook et du compte Tweeter, finalisation de la construction du site Web de l’Assemblée Nationale), le renforcement des capacités de l’Institution (recrutement de personnel, organisation de sessions de formation à l’intention des députés et du personnel…), démarrage des travaux de relecture du Règlement administratif de l’Assemblée Nationale, la mise en chantier du projet de statut de la fonction publique parlementaire, sont, entre autres, des actions initiées par le président de l’Assemblée nationale. Initiatives qui donnent à l’hémicycle, un cadre agréable de travail pour les députés et le personnel administratif.

L’Année qui vient de s’achéver a été caractérisée par l’élan de solidarité des députés: visite aux agents des forces de défense et de sécurité blessés lors des incidents de Kidal et remise d’un appui financier pour leur prise en charge ; prélèvement par les députés sur leurs revenus d’une contribution volontaire de 10.000.000FCFA  pour venir en aide aux commerçants victimes des incendies ; envoi d’une forte délégation de députés à Bafoulabé pour apporter soutien et réconfort aux populations éprouvées par la perte de plusieurs personnes dans les eaux de la Méditerranée aux larges de la Libye; multiples cadeaux offerts aux enfants déshérités à l’occasion des fêtes de Noël.

Ce bilan 2014 de l’Assemblée nationale est jugé satisfaisant; mais elle doit pouvoir mieux faire cette année.

Abou Berthé

Source : service de communication de l’Assemblée nationale

 

source : Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.