ARRESTATIONS EXTRA-JUDICIAIRES : LE GOUVERNEUR DU DISTRICT DE BAMAKO INTERDIT LA MARCHE PRÉVUE AUJOURD’HUI

Le mois dernier a été marqué par une série d’arrestations de personnalités que plusieurs personnes qualifient de « chasse aux sorcières ».

Des personnalités sont recherchées et traquées par les nouvelles autorités du pays. Dans la liste des personnalités arrêtées et détenues, il y a le Directeur Général de PMU Mali,  Vital Robert Diop, Mahamadou Koné, Aguibou Tall, et le célèbre chroniquer Ras Bath….aujourd’hui même l’ancien premier Ministre Dr Boubou Cissé est inquiété pour les même raison qui leur sont reprochées à savoir : tentative de déstabilisation de la transition.

Pour protester contre ces arrestations, plusieurs organisations se sont mobilisées et ont décidé de protester à travers une marche pacifique qui devrait avoir lieu aujourd’hui a la place de l’indépendance.

C’est ainsi que dans un courrier en date du 4 janvier, le bureau National du CDR dont fait parti le chroniquer Ras bath a demandé une autorisation de marcher au Maire de la commune III de Bamako. Cette marche qui au départ était dédiée au chroniquer et a fini par être un rassemblement d’organisations et de plaignants dans le but d’obtenir la libération de tous ceux qui sont privés de leur liberté,  a fini par être interdite par le Gouverneur du District.

C’est donc à la veille de la marche que le Gouverneur du District a décidé de répondre aux protestataires a travers un courrier qui précise :  « J’ai le regret de ne pouvoir donner une suite favorable à votre demande en raison des dispositifs liés à la période de l’Etat d’urgence et des mesures – barrière relatives au covid19 » .

Malgré cette interdiction, des sources nous informent que des regroupements se feront de part et d’autre du tribunal de la Commune III pour non seulement protester contre les arrestations mais aussi l’interdiction de manifester.

En prélude à cette marche pacifique où les manifestants étaient appelés à sortir aujourd’hui vendredi 08 (…)

ALPHA C. SOW

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *