Arcane politique : Le RPM a tenu sa 4ème conférence

Le Rassemblement pour le Mali (RPM), parti au pouvoir, a tenu le samedi dernier, sa 4èmeconférence nationale ordinaire. C’était dans la salle Banzouma Sissoko du palais de la culture Amadou Hampaté Ba. Ont pris part à la cérémonie,   les membres du bureau politique national du parti, des délégués venus des 51 sections de l’intérieur, des six communes du district de Bamako, des élus RPM, des ministres RPM, de Bakari Konimba Traoré, des amis et sympathisants, des partis de la majorité présidentielle  ainsi que de nombreux militants.

Boulkassoun haidara convention partis majorite presidentielle cmp rpm conference reunin

C’est le RPM d’un grand jour qui a tenu sa 4ème conférence nationale dans une sale Bazoumana Sissoko du palais de la culture qui a refusé du monde. Ainsi, ils étaient nombreux les militants et sympathisants du RPM à prendre d’assaut le palais de la culture.

Dans son discours d’ouverture, le président par intérim du RPM et non moins président de la Convention de la majorité Présidentielle, le Dr Boulkassoum  Haïdara, dira que les conférences nationales du RPM se succèdent, mais ne se ressemblent pas. Les assises de cette 4ème conférence nationale ordinaire du parti, qui nous réunissent aujourd’hui, tirent  leurs particularités des constats suivants : L’élection du candidat du RPM à la magistrature suprême du pays avec plus de 77% des voix, une première dans l’histoire  du Mali démocratique ;  l’élection d’une majorité parlementaire confortable ; l’appartenance du RPM à la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle (CMP) constituée de plus de 65 partis politiques se reconnaissant dans les valeurs et vision  qu’incarne le président IBK et s’engageant résolument à appliquer et à défendre son programme politique ; l’adhésion massive de nombreux sympathisants au parti ; et enfin la pointe à l’horizon des prochaines élections communales qui constituent un défi majeur pour le parti.

A l’en croire, ces résultats n’auraient pu être atteints sans l’engagement militant. « En dépit des difficultés de tous ordres, vous êtes restés fidèles aux valeurs du parti. Soyez en remerciés » , a-t-il laissé entendre.

Il a saisi aussi l’occasion pour exprimer toute la reconnaissance de la nation malienne à l’ensemble des partenaires dont l’accompagnement n’a jamais fait défaut. Et de s’incliner pieusement devant la mémoire de tous ceux qui sont tombés pour que le Mali  reste debout.

Il a par ailleurs invité les militants à soutenir et à accompagner le président IBK qui reste le chef de leur projet politique.

Pour le président par intérim du RPM, malgré les résultats atteints, le chemin à parcourir est plein de difficultés qu’il faudra relever avec le soutien et la détermination de tous. Après avoir retracé la situation socio- politique et sécuritaire  chaotique  au moment où IBK prenait les rênes du pouvoir, il fera savoir que le taux de croissance se relève petit à petit, l’amélioration de la gouvernance financière, le retour du FMI et de l banque mondiale, l’amorce de l’amélioration des conditions de vie de la population, la maitrise des tensions sociales par la perspective d’augmentation des salaires à compter du 1er Janvier 2015, sont des effets des efforts consentis par le président IBK et sont gouvernement. Des chantiers sont également  ouverts dans les domaines de l’élevage, de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, de la culture et tourisme, de l’environnement, de l’énergie, des mines des infrastructures et de la décentralisation, l’assistance permanente à la diaspora et aux ressortissants maliens en détresse où qu’ils se trouvent, la maitrise spectaculaire de la propagation de la fièvre à virus Ebola, les manifestations d’intérêts croissantes des investisseurs pour notre pays, sont autant de résultats probants  à l’actif du président IBK et de son gouvernement en l’espace de quinze mois.

Il n’a pas manqué d’exprimer la fierté du parti aux cadres  administratifs, membres du gouvernement, députés à l’Assemblée Nationale, conseillers nationaux, régionaux et communaux , pour avoir donné le meilleur d’eux-mêmes avec humilité dans l’accompagnement  des missions à eux confiées et surtout les députés pour l’adoption de la Déclaration  de Politique Générale et le rejet massif de la motion de censure initiée par l’opposition parlementaire.

Lors de cette conférence nationale, les délégués  ont eu à plancher sur des communications dans les groupes de travail, des problèmes et défis que le RPM devra relever sans délais. Il s’agit notamment du renouvellement transparent et régulier des structures du parti ; de  la promotion dans la transparence des cadres du parti ; de la promotion politique et administrative des jeunes ; de la promotion des femmes, bien que cela soit déjà une culture bien établie au sein du RPM.

Pour terminer, le Dr Boulkassoum   a invité les participants à ne ménager aucun effort pour la réussite de cette conférence afin qu’elle soit un tremplin pour l’excellente organisation du prochain congrès ordinaire qui consacrera une plus grande maturité du parti en vue de contribuer efficacement à la réussite du combat pour le renforcement de la démocratie et pour un développement durable sous l’impulsion et l’éclairage du camarade IBK, président de la république du Mali.

Les représentants des partis politiques amis, sympathisants, et membres de la majorité présidentielle  ont fait des témoignages éloquents  pour les visions nobles et patriotiques du RPM et du président IBK  pour un Mali debout et prospère.

Moussa Diarra

redactionlarevelation@yahoo.fr

SOURCE: La Révélation  du   3 jan 2015.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.