Après un passage à vide : IBK remis dans ses droits avec un cabinet en place

Renversé par un coup d’État le 18 Août 2020, le désormais ancien Président Ibrahim Boubacar Kéïta rentre dans une nouvelle ère de sa vie de retraite. Les autorités de la transition ont mis par un décret un cabinet digne d’un ancien chef d’État. L’on ne doute plus qu’avec ce cabinet, IBK sort de son assignation à résidence.

Sur la toile, certains internautes déchainent leur colère sur cette décision. Pour certains, c’est une moquerie pour le peuple alors que la révolution n’est pas terminée. « IBK doit être arrêté jugé et condamné pour détournement du fonds public, enrichissement illicite, la délinquance financière et incitation au vol. Aucun hôpital construit, aucune infrastructure. En un mot, aucun développement durant 7 ans », affirme Noss Diallo en commentaire sous le communiqué sur Facebook. De son côté, Malian Frèche se demande : « vraiment c’est du n’importe quoi. Je le demande qui a voté ou pris cette loi ou décret machin ?»

Baba Hakib Haidara pense que c’est « une fidèle récompense » pour le président IBK. Alors que Sékou Kanté estime pour sa part que « le vieux n’a pas besoin de cabinet. Qu’il aille se reposer, car il n’est plus prêt à mener une vie publique ». Cependant, l’internaute demande aux autorités qu’il serait mieux pour eux de « s’occuper de leur transition ». Lisez en intégralité le décret.

FORMATION DU CABINET D’IBK

Décret n°2020-0393/PT-RM du 31 décembre 2020 portant nomination au Cabinet de l’ancien président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA

LE PRÉSIDENT DE LA TRANSITION, CHEF DE L’ÉTAT

Vu la Constitution ;

Vu la Charte de la Transition ;

Vu le Décret n°2014-0610/P-RM du 14 août 2014 fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement des Cabinets des anciens Présidents de la République ;

Vu le Décret n°2015-0072/P-RM du 13 février 2015 portant octroi d’une indemnité forfaitaire aux membres des Cabinets des anciens Présidents de la République ;

Vu le Décret n°2016-0863/P-RM du 08 novembre 2016 fixant l’organisation de la Présidence de la République,

DÉCRÈTE :

Article 1er : Sont nommés au Cabinet de l’ancien Président de la République Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, en qualité de :

Directeur de Cabinet : Monsieur Baba Akhib HAIDARA, Professeur ;

Chargés de mission :

– Monsieur Sabane MAHALMOUDOU, Contrôleur des Finances à la retraite ;

– Colonel Brehima Boly BERTHE, Médecin ;

– Madame KONATE Zeinaba Attaher MAIGA, Informaticienne.

Article 2 : Le présent décret sera enregistré et publié au Journal officiel.

Bamako, le 31 décembre 2020

Le Président de la Transition,

Chef de l’État

Bah N’DAW

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.